La révolution numérique - Congrès PCF

Communication Interne, vers un PCF 2.0 : le réseau social du PCF
Contributeurs :

Quand on parle de communication, il faut être précis. D’après moi, nous avons besoin d’une communication HORIZONTALE à l’échelle nationale. Je m’explique: aujourd’hui, il n’y a pas de liens directs entre les militants, les sections, les fédérations et le national. La communication interne passe par des délégués, qui font redescendre (et parfois remonter) l’information. Or il me paraît plus que nécessaire de pouvoir communiquer directement entre militants quelles que soient les sections ou les fédés. Afin de mettre en commun un certain nombre de choses et de s’organiser. Mettre en commun des outils (tracts, affiches, livrets ect) Mettre en commun des Idées (il est possible de discuter des idées et de dégager les principales préoccupations des communistes, et donc du parti) Organiser des événements. S’informer sur les luttes du local au national. Pour cela, il m’apparaît nécessaire d’utiliser les outils numériques, je proposerais la création d’un « réseau social parti communiste » en ligne, qui rassemblerait tous les outils sur une même plateforme :  -Les Actualités du parti, des cellules, sections, fédérations, national, sur le principe des « followers » qui permettrait à chaque militant inscrit de suivre les actualités qui l’intéresse. Cela permettrait aussi de mettre toutes les informations relatives aux EVENEMENTS, organisés par le parti, que ça soit très local ou national, cela permettrait à chaque adhérent de savoir QUOI, OU, et QUAND. Afin de s’organiser.  -Une base de donnée, regroupant par thèmes les tracts, affiches, éléments de programme locaux, images, ect, permettant à chaque communiste d’accéder aux éléments nécessaires pour mener la lutte. Cela permettrait aussi de gagner du temps en mutualisant les efforts (si il y a un bon tract sur le logement social fait par la fédération du Vaucluse que je peux utiliser en le modifiant un peu pour le diffuser dans le bas-rhin, je gagne du temps)  -Des forums multiples permettant aux adhérents de débattre et de partager leurs expériences dans des rubriques organisées : Les informations pratiques (comment organiser les activités , rédiger des tracts, diffuser ect) La théorie (que pensent les communistes de tel ou tel sujet, les différents points de vue ect) Une assemblée générale permanente des communistes, organisée par thèmes, qui permettrait à chacun-e de s’exprimer sur un sujet ou un autre. Les débats faisant l’objet de comptes rendus réguliers. Les différentes « chambres » du parti : les débats seraient restreints aux délégués des différentes assemblées, mais visibles par les communistes concernés(ex : le forum CD 67 n’autoriserait que les délégués du CD à s’exprimer, et les débats seraient accessibles à l’ensemble des communistes Bas-Rhinois) Les sections : Forums locaux permettant aux communistes de discuter et de s’organiser entre eux au niveau local, admettant uniquement les membres de chaque section. Les élus : du local au national, ce forum permettrait aux communistes de demander des comptes à leurs élus, aux élus de demander l’avis des adhérents, en respectant l’échelle : un adjoint au maire communiste peut émettre demander l’avis des communistes de sa ville, ceux des autres villes n’ont pas forcément voix aux décisions.  -UNE UNIVERSITE POPULAIRE EN LIGNE : En lien avec les forums, cette plateforme de formation numérique pourrait : - Organiser des événements en ligne : Conférences, colloques ect, permettant à chacun de suivre (et de discuter) l’actualité des idées communistes. - Organiser des formations en vidéo(ou audio) conférence, sur inscription, qui permettraient aux communistes d’approfondir leurs connaissances théoriques et pratiques sur tous les sujets. - Produire du contenu vidéo explicatif (à la façon des « youtubers » ) Evidemment, cette plateforme numérique ne doit en aucun cas remplacer la présence du parti sur le terrain, l’organisation d’universités populaires en « réel »bien au contraire, elle doit être un moyen d’améliorer l’efficacité du parti en terme de communication et de démocratie.

Les commentaires

  • a commenté 2018-01-18 17:42:22 +0100
    Je suis entièrement d’accord avec cette proposition.
    Il existe cependant des risques de pollution de ce réseau social par des faux contributeurs. Ce phénomène semble incontournable mais les avantages paraissent plus importants que les inconvénients.
    La contribution horizontale non filtrée par la synthèse des délégués me semble une idée très intéressante.
  • a pris position important 2018-01-18 17:42:22 +0100
  • a pris position favorable 2018-01-18 17:42:22 +0100
  • a commenté 2018-01-17 11:25:14 +0100
    Bonjour Thibault, je suis entièrement d’accord avec toi, je pense qu’il est indispensable que :
    - le parti se dote de son réseau social propre adapté aux militants communistes et aux enjeux de leur lutte, mais aussi accessible par tous afin d’être une vitrine et un accès au réseau communiste dans tous les sens du terme
    - cette communication se fasse comme tu l’as précisé de manière horizontale, car c’est ce qu’il manque le plus à notre militantisme, avec par exemple une banque/bibliothèque de données pour les militants, avec tracts affiches, communiqués, etc.
    - une banque/bibliothèque de données la plus large possible, accessible à tous, avec les productions des communistes. De manière à ce que ce soit une vraie référence, tu parles d’université populaire en ligne, et je trouve le terme particulièrement bien choisi! Et pourquoi pas relier cette université avec d’autres médias comme L’Humanité, qui pourrait fournir une vaste bibliothèque d’information! Que ce soit d’un point de vue historique, social, économique, artistique ou autre…
    Je suis aussi adhérent à l’UEC et c’est effectivement un défi que nous nous posons que de s’implanter toujours plus sur les réseau sociaux. C’est une tâche ardue mais indispensable pour donner à notre parti une image jeune et actuelle!
  • a pris position important 2018-01-17 11:25:14 +0100
  • a pris position favorable 2018-01-17 11:25:13 +0100
  • a publié dans La révolution numérique 2018-01-14 17:30:58 +0100