La formation des communistes - Congrès PCF

Formations sur les questions agricoles
Contributeurs :

Bonjour à tous.te.s Notre parti à pour vocation la défense de l’intérêt collectif, et des plus démunis : ouvrier.ère.s, salarié.e.s, précaires, auto-entrepreneur.e.s, intermittent.te.s, chômeur.euse.s ... mais aussi, des travailleur.euse.s de la terre, les paysan.ne.s. Or depuis plusieurs décennies notre organisation perd du terrain auprès de ces milieux, et ce pour plusieurs raisons : chute du MODEF aux élections agricoles (MOuvement de DEFense des exploitants familiaux), désolidarisation de notre parti des milieux populaires et des zones rurales. Cela dit, notre parti reste à l'avant garde pour les revendications et les combats liés au monde agricole. Ainsi je félicite nos députés pour leurs nombreux projets de lois et amendements sur les questions de valorisation des pensions agricoles, défense des territoires ruraux et de leurs services publics. Le but de ma suggestion, au vu de la volonté de reconstruction d'un organe de formation révolutionnaire, et pour palier au manque de formation dans ce domaine comme dans de nombreux autres, était de proposer le lancement d'un plan de formation d'envergure aux questions agricoles : qui serait composé d'un stage national de deux jours. Ainsi que d'une panoplie de formations fédérales et locales sur des sujets comme : - la sécurité sociale agricole - l'agriculture paysanne - l'histoire des luttes paysannes - comment lutter contre les trusts de l'agro-business - les enjeux écologistes d'une transition agricole - ... Ces formations pourrait être réalisée par une commission de travail relative à ces thématiques qui aurait également pour but, au moyen d'animateur.rice.s qualifié.e.s et formé.e.s à ces questions de se déplacer dans les fédérations et sections de notre parti pour former les militant.e.s à ce sujet Mathys, étudiant en BTS agricole, fédération d'ille et vilaine

Les commentaires

  • a commenté 2018-01-09 11:08:09 +0100
    Lors de son interview par Delahouse sur la 2 Macron a déclaré “On parle souvent d’agriculture en l’opposant à l’écologie. C’est faux. L’agriculture aujourd’hui elle doit permettre de produire et d’avoir des revenus dignes pour nos agriculteurs aussi par l’écologie. Aujourd’hui un éleveur allemand il gagne plus par l’énergie qu’il produit en récupérant euh euh les déchets, certaines matières pour la méthanisation, il gagne plus d’argent par la méthanisation que par la vente de sa viande.”
    Sachant que cette méthanisation est obtenue en ajoutant aux déjections animales du carbone sous la forme de maïs cultivé de manière intensive ou importé, que doit-on penser de cette pratique “écologique” que défend Macron ?
  • a commenté 2018-01-09 11:08:09 +0100
    Lors de son interview par Delahouse sur la 2 Macron a déclaré “On parle souvent d’agriculture en l’opposant à l’écologie. C’est faux. L’agriculture aujourd’hui elle doit permettre de produire et d’avoir des revenus dignes pour nos agriculteurs aussi par l’écologie. Aujourd’hui un éleveur allemand il gagne plus par l’énergie qu’il produit en récupérant euh euh les déchets, certaines matières pour la méthanisation, il gagne plus d’argent par la méthanisation que par la vente de sa viande.”
    Sachant que cette méthanisation est obtenue en ajoutant aux déjections animales du carbone sous la forme de maïs cultivé de manière intensive ou importé, que doit-on penser de cette pratique “écologique” que défend Macron ?
  • a publié dans La formation des communistes 2018-01-08 17:22:09 +0100