Le Parti et les classes populaires, au travail comme dans la cité - Congrès PCF

services publics comme exigeance
Contributeurs :

Alors que tout est fait pour casser les services publics et les faire revenir dans le domaine des initiatives privées (lucratives, ou associatives) il est nécessaire de réaffirmer le sens qui peut être donné à leur défense et à leur élargissement. Pour ce faire il conviendrait de recenser tous les services du quotidien dont les populations, souvent les plus pauvres ont besoin aujourd'hui. Non seulement ces services diminuent, leurs financements diminuent, parfois ils disparaissent... Combien y a-t-il encore de colonies de vacances municipales qui prennent de l'expansion? combien de nouvelles crèches encore totalement municipales quand on voit le passage au privé de la gestion de tant d'équipements. Dans le même temps, l'école publique est réduite à sa plus simple expression alors qu'elle-même aurait eu besoin de se réinventer avec de nouvelles pédagogies et la nécessité d'intégrer dans ses ensiegneents les progrès technologiques. Les "vieux" dont je commence sérieusement à faire partie sont complètement largués avec l'introduction d'internet dans la vie de tous les jours (et je vois que même ce site ne leur est pas adapté car je dois faire un effort immense pour me maintenir devant l'écran, tellement je peine à lire....., je rigole, à peine). De plus en plus de nouveaux besoins se font jour pour aider les plus anciens. En même temps, les compétences ne sont pas toujours là... Les gens les plus vulnérables accèdent de plus en plus difficilement à leurs simples droits, car ils relèvent souvent du parcours du combattant. Les bonnes volontés ne suppléeront pas longtemps le professionnalisme dont la plupart des gens les plus vulnérables ont besoin. le professionnalisme doit être une exigence pour que les services publics perdurent avec des gens en capacité d'

Les commentaires