La révolution numérique - Congrès PCF

Application pour démocratie participative.
Contributeurs :

De plus en plus, les français on l'image que les élus sont, malgré leurs récriminations, totalement ou partiellement détachés des réalités du quotidien de la majorité des français. Ce faisant, c'est fait jour un mouvement populaire demandant une plus grande proximité de la démocratie, une démocratie participative plus que représentative. Avec les évolutions techniques il me semble tout à fait possible de créer une application gouvernementale qui proposerait au vote chacune des lois qui pourraient être présentées au Parlement. Il ne s'agit pas de mettre sur l'application les textes dans leurs intégralités mais plutôt un résumé complet de chacun des articles du texte de loi (permettant de savoir quels en seront les effets, obligations ou modifications des lois préexistante) et de laisser au Parlementaire la rédaction plus précise (possiblement un vote à donner par article). Les parlementaires auraient la possibilité de mettre en ligne sur l'appli les propositions d’amendements pour décision citoyenne. Cet avis ne devra pas être simplement consultatif mais permettre un rejet d'office de la proposition ou du projet de loi si la majorité des votes exprimés sont contre et que les votants représentent la majorité des électeurs inscrit.

Les commentaires

  • a commenté 2017-12-10 01:21:25 +0100
    Attention au risque de remise en cause de la démocratie représentative… tous les citoyens ne peuvent pas se prononcer sur tout et les élus sont désignés pour les représenter. Il est à mes yeux plus essentiel de rappeler l’importance et le sens du vote et que les électeurs se mobilisent lorsqu’ils en ont l’occasion. De plus, quels citoyens s’exprimeraient ainsi via cette application ? N’y aurait-il pas un risque d’avoir une représentation et donc une expression déformées de la population ? Comment contrôler que certains groupes de pression ne s’accaparent pas la parole ?
  • a publié dans La révolution numérique 2017-12-08 14:23:18 +0100