Elections Européennes 2019 - Congrès PCF

Retrouver notre souveraineté , notre franc et notre indépendance économique et politique
Contributeurs :

le PCF a laissé au FN la souveraineté et la sortie de l'Euro alors que nous étions les meilleurs défenseurs de la souveraineté du pays depuis les années 50 du siècle dernier . Notre alliance avec le PS avec le Programme commun nous a entraîné à accepter l'Europe du capital avec sa monnaie de "singe" aligné sur le Mark allemand . Depuis nous n'avons cessé de dégringoler sur le plan économique avec un chômage de masse et des milliers d'usines détruites dans toutes nos régions (Sidérurgie-Textile-Construction Navale-Chimie-métallurgie-Mines etc ...) . La classe ouvrière nous a tourné le dos en votant FN ou en s'abstenant massivement . Alors qu'en 2005 le vote majoritaire du NON au référendum de Chirac aurait dû nous permettre de revoir notre politique par rapport à L'UE et de même notre stratégie dite Nationale nous avons poursuivi une ligne sur la base de l'Europe sociale absolument impossible à réaliser avec les institutions européennes telles qu'elles existent . Nous avons donc nécessité de revoir cette ligne politique défaitiste qui fait le lit des fascistes plus patriotes que nous . Le patriotisme communiste n'est pas contradictoire avec l'internationalisme , même avec une monnaie nationale (la Suisse petit pays s'en sort très bien avec sa monnaie) . L'Euro nous empêche de développer l'économie et de défendre nos productions et nos inventions technologiques , l'Euro nous empêche aussi d'avoir un fort investissement social dans la santé et l'éducation . Les institutions européennes sont au service du capitalisme mondialisé et particulièrement de l'Allemagne avec sa force de frappe industrielle appuyée par un syndicalisme réformiste de collaboration de classe avec le grand patronat . Nous avons mis en friche des départements entiers , même notre agriculture si prospère est maintenant en difficulté avec des dizaines de milliers de paysans qui mettent la clé sous la porte ou même se suicident . Donc il faut sortir de cette union européenne qui nous appauvrit et nous met au chômage , il faut retrouver notre monnaie comme les Suisses savent le faire , il faut sortir de l'OTAN qui nous entraîne vers des conflits guerriers à répétition derrière les USA . Une France souveraine dans tous les domaines économiques , sociaux et culturels pourra développer des coopérations avantageuses avec tous les pays du monde , particulièrement avec la Russie , La Chine , le Vietnam , Cuba , l'Afrique du Sud et bien d'autres pays qui n'acceptent pas le diktat Anglo-Saxon exploiteur . Notre industrie et notre agriculture seront préservés et développés , nous pourrons donner du travail à tout le monde en renforçant toutes les formations , en ne laissant personne sur le bord du chemin . La France dans l'Europe sera beaucoup mieux considérer car plus forte et heureuse du travail de tous ses citoyens à l'abri du chômage et de la pauvreté . Bien sûr le capitalisme doit être supprimé pour arriver à ces objectifs et pour cela il faut s'en donner les moyens en retrouvant le contrôle de notre pays débarrassé du pouvoir des multinationales dont les travailleurs auront pris le contrôle par la nationalisation et l'autogestion . La Banque de France remettra le Franc comme système monétaire d'échange international , à côté aussi des monnaies locales ou du troc que les citoyens inventeront pour faciliter le commerce local en dehors des banques prédatrices et de la spéculation financière . La France doit être totalement indépendante et pour cela il faut en finir avec le pouvoir de la grande bourgeoisie prédatrice et antinationale .

Les commentaires

  • a commenté 2018-02-01 14:56:57 +0100
    Le retour au franc ne changerait rien car l’euro n’est pas une monnaie unique ,ce n’est en fin de compte qu’une monnaie de compte.Imposer une monnaie unique serait bien plus judicieux car cela impliquerait une harmonisation
    des salaires et des prix et donc s’opposerait à la sacro sainte concurrence.
  • a pris position défavorable 2018-02-01 14:56:56 +0100
  • a commenté 2018-01-21 16:05:54 +0100
    L’option nationale et même régionale n’est nullement dépassée avec la mondialisation car chaque peuple a sa spécificité (histoire-territoire-langue-façon de vivre) , même chacun d’entre nous a sous sa semelle son lieu de naissance et son ancestralité . Etre moderne et internationaliste n’efface pas le passé de chacun d’entre nous . La société communiste de l’avenir n’est pas synonyme de l’apatride ou de citoyen mondialisé . Nous sommes tous ancrés dans un territoire que l’on soit bourgeois ou ouvrier , et le profit capitaliste essaye de faire de nous des immigrés permanents en fonction des intérêts d’un actionnariat rapace sans foi ni loi comme les mafias . Donc le critère régional et national reste pour longtemps le dénominateur commun de chaque peuple d’où l’échec de l’URSS , de l’UE et même de pays à forte dominante fédéraliste comme l’Espagne , la grande Bretagne , les Etats-Unis , l’ex Yougoslavie , l’Allemagne , l’Inde et certains pays d’Afrique . Les peuples , à cause de cette crise du capitalisme permanente et dramatique , sont prisonniers de leurs racines régionales et nationales pour encore plusieurs générations . Ne rêvons pas , nous sommes condamnés à rester Français , avec notre hexagone issu des conquêtes monarchistes , pour encore quelques siècles .
  • a pris position favorable 2018-01-21 16:05:53 +0100
  • a commenté 2018-01-20 21:54:32 +0100
    Comment définir la souveraineté d’un pays dans un processus de mondialisation ? Selon quels critères ?
    Ce n’est pas en regardant vers le passé (frontières , monnaie nationale..) que l’on trouvera les outils de la souveraineté du peuple et la coopération internationale. Oui à un nouvel espace pour la luttes des classes. Non à l’idéalisation de l’espace national aujourd’hui en partie dépassé.
  • a pris position défavorable 2018-01-20 21:54:32 +0100
  • a commenté 2018-01-19 13:55:58 +0100
    Bernard Verdelhan se fait des illusions sur l’Europe du capital avec des peuples très divers et un développement économique très différent et contradictoire . La construction de l’Europe est un leurre politique agité au nom de la paix et qui ne règle aucunement les conflits comme nous le voyons en Grèce , en Ukraine , en ex-Yougoslavie et maintenant avec le Brexit anglo-saxon ou la crise de la Catalogne . Le socialisme peut se construire dans un seul pays et devenir ainsi un exemple à suivre pour les peuples écoeurés du capitalisme . Je crois que la France avec sa classe ouvrière et sa jeunesse peut relever le défi du déclin programmé par la grande bourgeoisie française . Le PCF peut retrouver de l’audience parmi les citoyens en retrouvant ses racines nationale et régionales qu’il n’aurait jamais dû abandonner . L’Europe n’est pas viable comme toute grande entité , nous l’avons vu avec l’URSS et même la Yougoslavie avec ses différentes cultures , et elle n’a jamais pu se façonner historiquement (exemple: l’empire de Charles Quint , l’empire Austro-hongrois et même l’aventure napoléonienne désastreuse ) . En laissant nos outils nationaux aux dirigeants européens , payés grassement par les lobbyes multinationaux du capitalisme , nous sommes prisonniers du diktat à vie de nos ennemis de classe . Chaque parti communiste ou progressiste de chaque pays dit européen doit agir et s’organiser pour l’indépendance avec sa propre monnaie et construire le socialisme à sa manière sur des fondements historiques réalistes . Et cela n’empêchera pas une coopération économique et culturelle étroite entre tous les peuples européens et aussi de la planète toute entière . Je ne vois pas pourquoi il faut privilégier notre coopération à la seule Europe alors que d’autres pays comme la Chine , la Russie , le Vietnam ont beaucoup à nous apprendre . Le drapeau Européen et l’Euro sont une illusion de technocrates capitalistes au service de l’économie de marché alors qu’il faut aujourd’hui transformer l’économie de marché, qui ne profite qu’à quelques oligarques repus et cyniques, en économie des besoins des peuples dans tous les domaines de leur vie locale, régionale et nationale .
    Le débat se poursuit fraternellement entre communistes révolutionnaires à la lumière de l’expérience vécue ces dernières années .
  • a commenté 2018-01-18 18:20:22 +0100
    Je ne partage pas du tout ce point de vue.
    Si on aspire à un monde communiste et que nous ne pouvons pas travailler à construire une Europe plus démocratique et sociale il y a alors une incohérence.
    Pour moi, il faut participer à la construction d’une Europe qui permet, me semble t’il, à éloigner les conflits armés entre peuples voisins. Elle doit aussi permettre à l’ensemble des peuples la composant un alignement graduel vers un système social plus juste.
    Pour favoriser un développement durable, l’écologie devrait être déclinée au niveau mondial, si déjà nous pouvions la promouvoir au niveau Européen cela serait pas mal!
    Toutes ces idées seront mieux mises en avant si nous participons à l’Europe.
    Par contre, construire l’Europe de la défense ne me parait pas souhaitable dans un avenir à court terme, la France devant rester maitre de sa défense et de son arme de dissuasion.
  • a pris position défavorable 2018-01-18 18:19:57 +0100
  • a publié dans Elections Européennes 2019 2018-01-18 17:11:02 +0100