Nouveaux modèles d'organisation - Congrès PCF

une véritable révolution d'avenir
Contributeurs :

Nous nous apercevons de plus en plus que le niveau National et international (syndicats et partis) ne sont plus en phase avec les désirs de la base : manifs décidées en haut , désignation des candidats aux élections en haut malgré les critiques de la base , culte des dirigeants autoproclamés (Mélenchon par exemple), conseil national et comité exécutif coupés de la base , autosatisfaction des dirigeants malgré leurs échecs stratégiques , programme élaboré par des experts communistes sans concertation avec les sections etc ... Un parti révolutionnaire dit communiste doit être dans le peuple comme un poisson dans l'eau (dixit Mao) , cela n'a plus court aujourd'hui avec l'individualisation par internet et la fin de la lecture d'un journal papier comme l'humanité par les jeunes générations. Le désir même de formation politique s'étiole parce que le militantisme n'est plus gratifiant par manque de résultats concrets . Pour redonner de la force à la volonté militante il faut du pouvoir d'action et de décision par le militant lui-même au sein de son entreprise et de son lieu d'habitation , d'où une organisation communiste citoyenne qui peut se coordonner avec d'autres pour amplifier un mouvement et le rendre vainqueur sans tomber dans l'autosatisfaction du devoir accompli . Nous devons rechercher sans cesse la possibilité que le peuple dirige ses propres affaires dans tous les domaines économiques, sociaux et culturels , et ainsi nous préparons la fin de l'Etat et des pouvoirs coercitifs pour les remplacer par l'administration autogestionnaire des humains libérés de toute forme d'exploitation . Des objectifs comme "L'union de la gauche" des années 50-60, comme le Programme Commun des années 70, comme le Front de Gauche récemment ont abouti à des échecs patents car décidés en haut par une poignée de dirigeants plus ou moins sûrs de leur coup . Les déceptions ,qui s'en sont suivis face à ces échecs, ont entraîné la fuite d'adhérents, l'abstention électorale ou le vote FN. Face à la classe bourgeoise de plus en plus concentrée et hargneuse il faut un PCF démultiplié en bas avec des militants libres de haute capacité idéologique et pratique pour organiser les masses exploitées de toutes les corporations afin qu'elles soient enfin le gouvernement de tous les jours avec leurs qualités productives pour satisfaire les besoins de tous . Là doit être notre réflexion pour faire aboutir la révolution communiste indispensable pour l'avenir de l'humanité .

Les commentaires