Paix - Congrès PCF

Palestine : Engagement pour le BDS.
Contributeurs :

Au mois de novembre, plusieurs de nos élus, dont Pierre Laurent, se sont vue interdit d'entrer en Israël pour leur soutien au mouvement BDS. (Boycott-Désinvestissement-Sanction). Profitons de ce congrès pour réaffirmer bien au contraire notre soutien plein et entier à la résistance non-violente du peuple palestinien, en nous engageant plus encore dans le BDS. Le boycott des produits issus des colonies réaffirme le droit : ces colonies sont illégales au regard du droit international et pour la diplomatie française et tout ce qui y est produit devrait donc également être illégal et interdit de vente en France. Mais ce boycott n'a aucun impact sur le "processus de paix". Un boycott global d'Israël, des marchandises mais aussi sportif et culturel (avec des nuances dans ce dernier cas) est plus que réaffirmer le droit. C'est un moyen d'action non-violent pour faire pression sur le gouvernement israélien, le contraindre à relancer les négociations paix ; comme naguère le boycott de l'Afrique du Sud. Le PCF peut profiter de ce congrès pour prendre position pour un boycott total d'Israël, produits, culturel et sportif. Cet appel au boycott doit se rajouter aux initiatives déjà prise par le PCF, et qu'il faut poursuivre et renforcer en vue d'une politique de sanctions internationales au niveau de l'UE et de la France, de la reconnaissance de la Palestine par la France...

Les commentaires

  • a publié dans Paix 2018-02-14 13:27:52 +0100