Elections Européennes 2019 - Congrès PCF

Pour le socialisme, contre l'UE et l'euro
Contributeurs :

L'abandon de la défense de la souveraineté nationale est probablement une des principales causes de notre perte d'influence chez les classes populaires. Et ce alors que jusqu'au milieu des années 90 nous étions les principaux opposants à l'UE supranationale du capital. Nous avons malheureusement décidé d'adhérer à la thèse réformiste de "l'Europe Sociale" au moment où le FN se réappropriait l'europhobie populaire et légitime (rappelons que c'est la classe ouvrière qui a permis la victoire du NON en 2005, avec 79% d'ouvriers opposés à ce traité). La bourgeoisie de notre pays a besoin de l'euro et de l'UE pour appliquer son programme, et cela se traduit par l'atténuation du discours eurosceptique chez les partis de droite, y compris le FN. Profitons-en pour reprendre la main et redevenir les adversaires de l'UE ! Le prolétariat français a trop souffert de notre absence sur cette question. Sortons de l'UE et de l'euro pour accomplir la révolution et construire le socialisme !

Les commentaires

  • a commenté 2018-02-17 15:49:48 +0100
    Oui nous devons choisir entre “l’europe social” (synonyme: d’un hypothétique réorientation de l’Europe qui se termine par des échecs et la soumission au néolibéralisme) et le socialisme vraiment internationaliste qui donne la souveraineté aux peuples .
  • a pris position favorable 2018-02-17 15:49:47 +0100
  • a commenté 2018-02-01 17:28:14 +0100
    Je ne sais pas s’il faut aussi brutalement sortir de l’UE et de l’Euro, mais il faut évidemment faire un grand débat populaire sur ce sujet, et sans tabou. On sait que l’Europe sociale n’est qu’un leurre, ne laissons pas croire que nous donnons dans ce panneau !
  • a pris position important 2018-02-01 17:28:14 +0100
  • a pris position favorable 2018-02-01 17:28:13 +0100
  • a commenté 2018-01-26 15:42:05 +0100
    En effet la seule solution c’est de sortir de L’UE et de l’Euro pour retrouver notre indépendance nationale par nos frontières historiques et notre monnaie le Franc allié aux monnaies locales pour le commerce de proximité sans aucune spéculation et distorsion de concurrence . L’Europe sociale est un leurre pour obliger les peuples à rester dans le giron du capital mondialisé . Le PCF est internationaliste c’est vrai , mais pas dans le sens de détruire notre industrie et notre classe ouvrière . L’Europe actuelle ne pèse que par l’Allemagne qui nous a fait perdre des milliers d’usines et qui fragilise aujourd’hui notre agriculture avec ses grandes fermes à bas prix .
    La France doit rester une grande nation par ses ouvriers , ses ingénieurs , ses paysans . Ceux ou celles qui rêvent de Start-up , de services à la personne, de tourisme de masse comme emploi de demain sont des défaitistes devant la nation , car sans industrie un pays n’est rien et il plonge dans la pauvreté.
    Alors les communistes sont aux avant-postes pour redonner à notre pays son industrie et ses champs de blé et d’élevage .
  • a pris position favorable 2018-01-26 15:42:03 +0100
  • a publié dans Elections Européennes 2019 2018-01-23 18:42:35 +0100