Elections Européennes 2019 - Congrès PCF

Liste Communiste Transnationale ou Union des Partis Anticapitaliste Français !?
Contributeurs :

"les communistes soutiennent partout tout mouvement révolutionnaire contre l'ordre social et politique établie (...) les communistes enfin travaillent partout à l'union et à l'entente des partis démocratiques de tous les pays" - Manifeste du Parti Communiste 1848. Contrairement au dire de certain, dès le début les communistes ont toujours eux une vision internationaliste et non sectaire vis-à-vis d'autres partis (ce qui ne veut pas dire disparaitre dans des alliances incompatibles avec le projet communiste, chose que l'on a vue beaucoup trop souvent). À ce jour les élections européennes s'annoncent très difficiles pour notre Parti, en effet si l'on se réfère au score de notre Parti aux législatives de l'année dernière (615 487 voix soit 2.72%) si nous partons seules dans ce scrutin à la proportionnelle c'est quasiment sûr que nous n'arriverons pas à maintenir nos 2 députés. Bien que je considère qu'il ne faut pas fermer la porte à Mélenchon et LFI, il est clair que vue leur stratégie actuelle il est fort probable qu'il ne souhaite pas faire alliance avec nous comme en 2014. Si l'on rajoute à cela que cette élection est celle avec le plus fort taux abstention, la montée des nationalismes etc. La situation s'annonce compliquer. Selon moi deux solutions s'offrent à nous : -La création d'un liste communiste transnationale (en effet quoi de mieux pour véhiculer nos idées internationalistes) cela serait un message fort à envoyer aux travailleurs et aux travailleuses de toute l'Europe, avec même on peut imaginer la création d'une organisation européenne rassemblent les partis communistes des différents pays membres de l'Europe (tous restant GUE-NGL), le gros problème c'est que la ligne actuelle du PCF est rejeter des autres parti communiste de l'UE vue comme de plus en plus éloigner des perspectives marxistes (personnellement je leur donne raison). -Deuxième solution une alliance au niveau national, mais là aussi il y a des problèmes. Comme je l'ai dit plus haut LFI va très certainement refuser une alliance, alors vers qui aller ? Le PS bien évidemment plus jamais (de toute manière il n'existera peut-être plus d'ici là), Benoît Hamon et son mouvement social-démocrate c'est selon moi une très mauvaise idée car cela ne ferait que plus nous tiré vers la droite (à ce compte-là, autant retirez-le "C" de PCF car dans peu de temps il ne voudra plus dire grand-chose si l'on continue dans cette direction), en plus de cela il suffit de regarder le bilan des députés européens Guillaume Balas et Isabelle Thomas qui on rejoint son mouvement pour se convaincre que nous n'avons rien à faire avec eux (ex : vote sur le "secret d'Affaires" etc). Mais alors vous aller me dire "il reste qui" ? eh bien il reste deux organisations avec qui nous partageons les mêmes racines marxistes, qui ont une visibilité nationale et qui par le passé ont eu des députés européens qui étaient membres du GUE-NGL et avec qui nos députés ont travaillé. Je veux parler du NPA et de LO, alors bien évidemment en disant ça je sais que je vais m'attirer les foudres de certaines, mais j'assume ma position qu'entant que communiste je considère que se sont ceux avec qui nous avons les mêmes fondements idéologiques "normalement" (et j’insiste sur le fait que nous avons par le passé déjà travaillé, qu'il existe plusieurs exemples d'alliance électorale locale etc.), je dis normalement car comme pour la première proposition le problème est encore le même, si nous nous prenons régulièrement des réflexions de la part des autres organisations communistes (aux niveaux national et international), c'est par ce que notre parti c'est éloigner des idées communistes pour progressivement d'année en année sombrer dans la social-démocratie (ce qui finira par provoquer notre disparition si nous changeons pas de cap).

Les commentaires