La formation des communistes - Congrès PCF

Pédagogie, Didactisme, Vulgarisation
Contributeurs :

Je n'ai participé officiellement qu'à une seule formation du PCF, il y a près de 40 ans à Argenteuil, sous la direction de Jacques Loser (?) ancien maire de Bezons. Je n'ai donc aucune expérience des formations actuelles. Mon propos est donc basé sur ma participation en tant qu'auditeur ces dernières années à de nombreuses initiatives du PCF de diverses nature. Il me semble que nombre des conférenciers ne prennent absolument pas en compte l'écart grandissant avec leur auditoire dans un monde qui se complexifie de façon accélérée. Un autre défaut se trouve aussi dans un attachement profond à la théorie, à des textes qui à la fin font échapper l'efficacité que nous devrions pourtant chercher à amplifier très vite si nous voulons continuer à peser sur ce monde tournoyant qui nous échappe. Les débats théoriques, historiques ne sont pas à rejeter mais nous devons absolument devenir plus pragmatiques, ce qui dans nos formations internes doit et peut passer au travers de la pédagogie, du didactisme et même de la bonne vulgarisation, comme sont capables de le faire les meilleurs scientifiques. Et ceci est essentiel si nous voulons, comme Pierre Laurent et le CN nous y appellent, relancer nos actions d'éducation populaire. Et n'oublions pas que l'oral n'est qu'un moyen parmi d'autres, qui ne touche pas la totalité des gens, loin de là, pour faire passer et comprendre des idées et des connaissances !

Les commentaires