La formation des communistes - Congrès PCF

Pour une plateforme commune de FLOT/MOOC
Contributeurs :

Bonsoir, Les outils numériques aident à faire évoluer notre monde. Ils ne sont pas neutres et il importe donc de les pratiquer pour mieux orienter leur utilisation. Il en est ainsi des nouvelles Formations en Ligne Ouvertes à Tou-te-s (FLOT pour l'acronyme français et MOOC en anglais pour Massively Open Online Courses). Je suggère une nouvelle fois que nous adoptions ce type d'outil tant pour nos formations internes que pour l'éducation populaire que nous souhaitons relancer face à l'abrutissement imposé par les médias et au delà. L'objectif pourrait être de créer une plateforme nationale qui serait soutenue par un ensemble d'organisations politiques, syndicales, non gouvernementales et associatives pour faire cohabiter des formations spécifiques à leurs adhérent-es et des formations publiques propres ou communes - ces dernières permettant la confrontation des points de vue- Pour cela, il faudra constituer une société avec des salarié-e-s où des bénévoles pourront aussi apporter leurs compétences et leurs connaissances. Une première phase peut être de préparer quelques FLOT/MOOC qui seraient par exemple proposés à la plateforme nationale France Université Numérique (FUN) pour rôder notre capacité à produire de telles formations.

Les commentaires

  • a commenté 2017-12-25 13:13:24 +0100
    C’est une très intéressante. En effet, l’outil numérique s’est imposé comme celui qui distribue la connaissance de manière universelle et massive.
    Face à cela, et aux flots d’informations que nous avons par jour, par semaine, il est NÉCESSAIRE de créer ce MOOC, afin que nous puissions éduquer tout le monde… être libre, c’est aussi être “cultivé” et pouvoir faire des choix constructifs et réfléchis, je pense. Ainsi, il faut réfléchir à ce moyen d’éducation… Nous pourrions très bien proposer des cours payants (à très bas couts) sur des sujets divers et variés, ou des conférences (ce que nous faisons déjà), mais cette plateforme MOOC permettrait de toucher n’importe qui, en dehors de la capitale ou des grandes villes.
    L’idée intéressante aussi serait de pouvoir dans ces MOOC proposer des explications sur les différentes théories économiques (et il faut ainsi que toutes les théories économiques soient représentées par certains de leurs défendeurs, qu’ils soient de droite ou de gauche, libéraux ou sociaux-libéraux, ou communistes : il s’agit d’une ouverture permettant au mieux une réflexion objective), politiques, sociales, enfin bref. sur tous les sujets actuels et importants de notre siècle.
    Merci bcp Hervé, pour ta proposition…
    Bien à vous tous
  • a pris position favorable 2017-12-25 13:13:24 +0100
  • a commenté 2017-12-12 13:20:33 +0100
    Oui mais il faut articuler les flots spécifiques avec des rencontres physiques renforçant la dimension sociale des apprentissages
  • a pris position favorable 2017-12-12 13:20:33 +0100
  • a commenté 2017-12-11 08:45:02 +0100
    Ok pour tenter l’expérience, mais en contrôlant les “passeurs”
  • a pris position favorable 2017-12-11 08:45:01 +0100
  • a commenté 2017-12-10 15:08:40 +0100
    Hervé, je trouve ta proposition intéressante. Il serait bon d’expérimenter le FLOT pour animer des formations décentralisées dans nos cellules, sections ou fédérations le même jour au même instant des milliers de communistes discutent autour d’un même thème et se forment collectivement avec des débats à la clé. Ceci permettrait de partir de la même base et ensuite d’exprimer éventuellement nos différences. Évidemment cela dépend du type de formation. S’il s’agit d’une formation sur l’histoire de la commune, elles inspirent moins de différences que si nous abordons “le salaire à vie” de Bernard Friot. C’est mieux qu’un hologramme magistral et permet à chacun de discuter. Et ensuite une restitution des discussions auprès l’animateur de la formation en ligne.
    Les mauvais coups en préparation contre la Sécurité sociale et les retraites pourraient être l’occasion d’expérimenter avec nos députés, nos collectifs ou même des syndicalistes une nouvelle façon d’informer et de former… Cela demande un travail de pédagogie, de communication, de la santé, de l’économie, etc…
    Mais toutes les secteurs du parti sont-ils capables d’agir ensemble ?
  • a pris position important 2017-12-10 15:08:40 +0100
  • a pris position favorable 2017-12-10 15:08:40 +0100
  • a publié dans La formation des communistes 2017-12-07 22:53:23 +0100