Bienvenue aux bâtisseuses et bâtisseurs du Commun

Le monde est chaque jour à la croisée des chemins, chaque jour en équilibre entre le chaos capitaliste et l’espoir d’une autre mondialité de paix et de solidarité. Chaque question du quotidien devient un choix de société

« Faut-il accueillir des migrants ? », et c’est notre rapport au monde qui est questionné, « Faut-il accepter, le pistolet sur la tempe, de travailler le dimanche ? », et c’est le sens du travail qui est sur la sellette, « Faut-il continuer à payer un loyer inabordable pour se loger et laisser Airbnb privatiser nos villes ? » « Faut-il manger aux conditions de géants transnationaux de l’agro-business sans scrupules ? » ...

Nous sommes, des millions en France et dans le monde à nous poser chaque jour ces questions. Nous oscillons entre l’espoir d’un autre monde possible, et tellement nécessaire, et la difficulté de lui ouvrir un chemin. Mais, nous voyons aussi que cette situation pose au monde des questions sociales, écologiques, éthiques, culturelles, inédites ! La question du changement, du changement profond de société, de modèle, de paradigme est concrètement posée à notre monde. Jamais, notre communisme, celui du dépassement concret du capitalisme pour de nouvelles logiques de commun, de la coopération, de la liberté contre les dominations, n’a trouvé autant d’actualité.

Le chemin à prendre est un chemin de luttes de classes intenses et durables, un chemin de constructions progressives, concrètes et sans cesse renouvelées. Il doit être un chemin de démocratie pour faire reculer les coûts et les gâchis du capital. Nous voulons donner toujours davantage d’espaces et de pouvoirs aux citoyens, pour partager toujours davantage les savoirs, pour conquérir toujours plus d’autonomie, pour créer une société d’individus libres, solidaires et associés, où la coopération prime sur la compétition. Cette création continue, dans le mouvement concret de la lutte des classes, des luttes pour l’émancipation humaine, c’est notre communisme.

Il est appelé à faire grandir dans les plaies de la crise le monde nouveau qui pousse à la porte. Nous sommes des résistants, et il n’y a pas meilleurs résistants que nous quand il faut faire face dans le combat. Mais notre projet communiste n’est pas la résistance, notre projet, c’est la conquête citoyenne, c’est la libération concrète et progressive de la société des entraves et des gâchis capitalistes. L’heure est venue de nous interroger sur nous mêmes, sur notre rapport avec la société, sur notre capacité à rassembler, de construire des perspectives, des luttes avec d’autres, et bien sur de faire le bilan des dernières décennies. L’heure est venue de notre propre révolution politique, de notre réinvention en quelque sorte. Se réinventer ne veut pas dire partir d'une feuille blanche.

C’est changer tout ce qui doit l’être sans tabou pour pouvoir jouer à nouveau pleinement notre rôle, à la hauteur des enjeux de la période. Une réinvention résolument offensive et conquérante, parce que notre audace doit être le contraire d’un renoncement. Parce que notre force, avec son originalité culturelle, d’idées, de projet, de pratiques, reste indispensable à la construction d’un projet majoritaire de transformation sociale.

A nous de penser notre organisation communiste du XXIe siècle, nos pratiques, un nouvel âge de notre communication qui nous permettront de pousser jusqu’au bout l’ambition d’être le parti de toutes ces transformations concrètes. Un siècle après notre fondation, sachons saisir la chance d'être notre propre révolution. Les conditions sont réunies pour un bon qualitatif de nos transformations. Les adhérent.e.s y sont prêts et des centaines de milliers de ceux qui nous entourent, nous côtoient, nous apprécient, nous attendent, trouveraient alors dans ce mouvement les raisons d’espérer. Nous construisons notre congrès pas à pas, avec toi, avec tout le collectif communiste. Ce site est participatif, utilise le. Fais-nous profiter de tes avis, tes colères, tes propositions, tes suggestions, tes interrogations, tes idées, tes expériences militantes.

Les États généraux du Progrès social ou la preuve par Lactalis

Lire la suite

Les chantiers en vidéo : Initiatives de solidarités concrètes

Lire la suite

Les chantiers en vidéo - Le parti et les classes populaire au travail comme à la cité

Lire la suite

Le 3 février, des états généraux du progrès social au cœur des luttes

Lire la suite

Le congrès étape par étape

Lire la suite

Solidarités concrètes Du communisme en actes !

Lire la suite

Congrès/Consultation des communistes : Un signe encourageant

Lire la suite

Les premiers chantiers du Congrès sont ouverts, saisissons nous-en !

Lire la suite

Congrès 2018, mode d’emploi

Lire la suite

Retour sur les ruches

Lire la suite

Les chantiers du communisme du 21e siècle

Lire la suite

18 novembre 2017 - Assemblée nationale des animatrices et animateurs de section

Lire la suite