Elections Européennes 2019 - Congrès PCF

Survivre
Contributeurs :

Pour ces élections européennes de 2019, je souhaite que les partis anti-austérité et anti-libéral de France soit réunis sous la bannière d’un large rassemblement. Il ne s’agit pas de reproduire le “Front de gauche” mais vraiment de réunir dans une liste commune ces forces qui, unies et offensives, peuvent réaliser un beau score. Le PCF ne peut pas partir cavalier seul, ce serait une prise de risque inutile, et doit participer à cette union de la gauche de la gauche !

Les commentaires

  • a commenté 2017-12-31 12:15:34 +0100
    On peut se raconter les histoires qu’on veut , mais les élections sont là . Si nous étions à 20% notre volonté de rassemblement serait elle aussi prégnante ? Donc en aucun cas nous ne devons partir d’un score éventuel mais bien d’une conviction démocratique qui fait de nous une force parmi d’autres ( à gauche ) . A prendre en compte dans notre réflexion sans doute la question suivante : Sommes nous en capacité de battre droite et extrême droite , Macron compris ! S’agit il de mettre un mouchoir sur notre programme ? Bien sur que non mais nous savons tous que les compromis existent ! Même dans les luttes victorieuses les OS signent sur des compromis . (J’affirme mais OS n’hésitez pas à écrire le contraire ). Il nous faut savoir accepter le temps puisque nous avons choisi la voie démocratique . Cela dit compromis et compromission ne sont pas synonymes et si JLMFI ne veut rien savoir , nous devons le laisser de côté car nous ne pouvons pas faire comme si nous ne connaissions pas l’un de ses objectifs à savoir de nous réduire au minimum !
  • a commenté 2017-12-31 09:09:34 +0100
    SVP Supprimer le commentaire précédent qui est incomplet. Merci d’avance!

    Bonjour Baptiste,

    Nous nous heurtons à un problème de taille sur la question du rassemblement en étant confrontés en premier lieu à l’élection européenne qui est la plus lointaine de nos concitoyen-ne-s.

    Il faut d’abord que chaque organisation reconstruise son identité, définisse clairement sa vision du rassemblement et que celui-ci se concrétise dans des actions sur le terrain au plus près des gens pour qu’ils en voient le véritable intérêt. Il y a donc urgence de ce côté là.

    JLM et LFI apparaissent aujourd’hui de façon suicidaire comme plutôt à l’opposé du rassemblement nécessaire entre toutes les forces anti-libérales. Ce n’est pas le moindre des obstacles pour nous qu’ils cherchent de toute évidence à éliminer, pensant comme JLM l’a dit que nous sommes ""la mort et le néant", càd la cause de l’échec du rassemblement qui serait pourtant pour lui à portée de mains et immense!

    Et il est difficile d’imaginer que le rassemblement s’arrête dès le soir de l’élection en voyant les élu-e-s de la liste commune se disperser dans des groupes différents au Parlement Européen. Ce qui prouverait sa nature purement électoraliste. Ce qu’a compris JLM en se disant favorable à des listes transnationales pour ces élections.
  • a commenté 2017-12-31 09:00:43 +0100
    Bonjour Baptiste,

    Nous nous heurtons à un problème de taille sur la question du rassemblement en étant confrontés en premier lieu à l’élection européenne qui est la plus lointaine de nos concitoyen-ne-s.

    Il faut d’abord que chaque organisation reconstruise son identité, définisse clairement sa vision du rassemblement et que celui-ci se concrétise dans des actions sur le terrain au plus près des gens pour qu’ils en voient le véritable intérêt.

    JLM et LFI apparaissent aujourd’hui de façon suicidaire comme plutôt à l’opposé du rassemblement nécessaire entre toutes les forces anti-libérales. Ce n’est pa
  • a commenté 2017-12-30 15:09:40 +0100
    Donnez votre avis camarade !
  • a pris position important 2017-12-30 15:09:38 +0100
  • a pris position favorable 2017-12-30 15:09:37 +0100
  • a publié dans Elections Européennes 2019 2017-12-30 15:08:25 +0100