Amendements - Relever les défis de la crise - Congrès PCF

Réécriture proposée du passage page 7 lignes 34 à 49
Contributeurs :

Amendement voté à l'unanimité par le congrès de la section de Quimper (certaines idées sont simplement déplacées, d'autres formulées autrement) : supprimer les lignes 34 à 36 page 7; garder les lignes 37 à 44 en supprimant "au contraire" à la ligne 37; suppression des lignes 45 à 49 remplacées par le paragraphe suivant " Cela supposait de battre en brèche l'hégémonie, y compris sur une partie de la gauche, des idées libérales sacralisant la concurrence, le profit, le marché. Ce défi n'a pas été relevé. Et les gouvernements de droite et socialistes ont choisi au contraire la fuite en avant en accroissant l'intervention publique en faveur des profits et d'un marché prétendument régulé. Cela a ouvert la voie à une réaction néolibérale, ultraréactionnaire et autoritaire, ainsi qu'aux populistes qui ont rajouté au désarroi et à la confusion."

Les commentaires

  • a commenté 2018-11-13 13:32:54 +0100
    on retrouve les mêmes idées et en grande partie les mêmes mots, avec un autre ordonnancement, car dans le texte d’origine, par sa construction, il semble y avoir en filigrane, même si ce n’est pas voulu, l’idée que ce sont encore les communistes qui seraient responsables et coupables de tout, en ayant insuffisamment combattu la domination des idées social-démocrates sur toute la gauche…
    Cet amendement a été adopté par le congrès départemental du Finistère avec une modification : le remplacement de “populistes” par “démagogues”
  • a publié dans Amendements - Relever les défis de la crise 2018-11-13 13:25:53 +0100