La formation des communistes - Congrès PCF

l'absolue nécessité d'une formation active et réactive formation
Contributeurs :

Si nous pouvions voir de haut l'ensemble des luttes auxquelles nous participons ou que nous soutenons , nous verrions des poches qui se resserrent dans le maillage que veut imposer le néolibéralisme à l'ensemble des activités humaines; nous verrions alors plus clairement le combat d'un système économique, le capitalisme, contre un autre, le nôtre, même s'il était loin d'être achevé. Pour mieux combattre, voire desserrer l'étau, chaque militant.e doit évidemment connaître les règles de fonctionnement du système capitaliste. L'analyse marxiste de ce système est donc, nous semble-t-il, la base de la formation. Le stage base proposé par le national répond à ce besoin, mais doit être relayé et approfondi par d'autres sessions en fonction de l'actualité, pour que chaque militant.e puisse opposer argument contre argument, avec en arrière-plan la cohérence du système socio-économique que nous défendons. A cet égard, le stage de formation économique approfondie de janvier répond aussi à cette attente. Concrètement, comment se servir de la formation? Un exemple d'actualité est la hausse de la CSG pour financer la SS

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-12 19:42:20 +0100
    Cette formation doit s’appuyer sur les analyses de la forme que le capitalisme prend actuellement, et nous ne manquons pas de camarades qui l’on dans nos revues et leurs livres
    A la remarque de Sylvie Meyer je pense qu’il faut ajouter la connaissance du capitalisme cognitif et du mouvement qui s’y oppose
    La formation devrait aussi inclure l’apprentissage du logiciel libre
    aucun communiste ne devrait payer sa dîme à Microsoft et envoyer ses données à Google ou à fesse bouc
    Pour se développer pleinement et en sécurité le mouvement coopératif et au-delà communiste à besoin du libre et peut lui apporter une dimension philosophique pleinement humaniste
  • a commenté 2018-03-05 19:06:44 +0100
    Pas seulement en fonction de l’actualité mais en fonction de ce qui nait et se développe dans notre société : par exemple les circuits courts, l’habitat coopératif, les systèmes alternatifs à Uber, bref, l’économie sociale et solidaire avec ses diverses organisations qui répondent de plus en plus à l’aspiration à travailler, produire consommer autrement. pas de sollicitation de la Commission nationale ESS depuis deux ou trois ans!
  • a pris position important 2018-03-05 19:06:44 +0100
  • a pris position favorable 2018-03-05 19:06:44 +0100
  • a publié dans La formation des communistes 2018-02-09 12:49:22 +0100