Paix - Congrès PCF

Parlons d'armes et de paix.
Contributeurs :

Mon parcours civique et professionnel m'a conduit à ne pas faire de distinguo entre les armes destinées aux armées et les autres.Ce sont des armes et comme telles sujettes à toutes les vicissitudes des armes.Dans la réalité il y a les armes détenues et utilisées conformément à la loi et les autres.Si vous voulez vous faire une idée avec des éléments récents (2016) lisez l'article de Nils Anderson dans la Pensée de juillet 2017 n°387 p 38 à 53. Ce là dit le Parti doit être très attentif aux problèmes de détention ,de commerce ou de stockage des armes.Même dans l'opposition car si l'affaire est bien encadrée mieux ça ira quand nous serons au pouvoir.Il y a bien sûr le désarmement en toile de fonds mais foin de naïveté : l'affaire Luchaire a bien existé,le vide géo politique à la fin de l'URSS a vu exploser des trafics en toutes armes,Marseille s'est équipée en kalachnikovs et depuis le début de l'année combien de fusillades aux USA?Les interventions sur les foyers de tension,avec ou sans mandat international ne camouflent elles pas du grand banditisme international?N'a t'on pas parlé de complicité de certaines ONG? Le terrorisme et le grand banditisme commencent à être assimilés par les autorités judiciaires elles mêmes.Lorsqu'il y a réforme des armes publiques ou changement de classification ,le contrôle et la destination sont ils réalisés et vérifiés de manière stricte? A l'époque où j'étais en service (aux Domaines) il appartenait à l'ERM (entrepôts régionaux du matériel) de Bourges de certifier la classification (de toutes sortes d'armes) J'ignore qui le fait aujourd'hui. Et puis,s'il doit y avoir des reclassements de personnels,il faudrait commencer à y réfléchir.Donc,je suggère et je souhaite que le Parti reprenne le "chemin des commissions d'enquêtes".

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-11 19:26:28 +0100
    Bonsoir Jacques,

    Le hasard fait que ce matin un voisin, maintenant sur le qui-vive et dont la maison a été récemment visitée et retournée sans finalement aucun vol, m’a dit qu’il était allé à la gendarmerie pour signaler que différents signes avaient été mis sur bon nombre de maisons du quartier.

    Si mon voisin est reparti sans plus d’information sur ce codage avec des objets divers, il a tout de même appris que des équipes de plus en plus nombreuses recherchaient dans les maisons de l’or, de la drogue et des armes. En effet, il y aurait de plus en plus de foyers dans notre pays qui se seraient équipés ces dernières années en armement divers.

    Un tel sujet à mon avis mériterait d’avoir des informations fiables car ce serait encore un domaine où nos concitoyen-ne-s sont entrainé-e-s dans la mauvaise direction.
  • a publié dans Paix 2018-02-23 16:56:21 +0100