Amendements
Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire - Congrès PCF

Œuvrons à la convergence des forces anti-libérales dans un Front commun
Contributeurs :

Page : 18 Ligne : Après la ligne 37 Rajouter le texte : 5.3 bis / Œuvrons à la convergence des forces anti-libérales dans un Front commun Le rassemblement des forces et des femmes et des hommes qui aspirent à transformer cette société est nécessaire, mais aussi exigeant. Tourner le dos à des partenaires potentiels au motif de différents désaccords reviendrait aussi à abandonner toute ambition de rassemblement d'un électorat potentiel et serait pour nous suicidaire. Nous devons tout mettre en œuvre pour la mobilisation et la convergence des électeurs qui aspirent à une profonde transformation sociale, et donc pour un rassemblement avec toutes les forces décidées à mettre en cause l’ordre néolibéral. Dans ce combat pour l’union, comme au sein du rassemblement politique qu’il vise à construire, nous devons être de tous les débats qui le traversent et faire avancer nos positions. Il faut engager une véritable offensive politique. Pour les Européennes, nous voulons : - Faire de la bataille pour l'unité une bataille populaire (pétitions, appels d'élus…) - Nous adresser aux autres partis communistes, aux forces de la GUE, aux signataires de « Maintenant le peuple » (Podemos, Bloco, FI…) et à l'ensemble des forces anti-ibérales en Europe pour voir ce qu'il est possible de faire ensemble en Europe. Dans ces échéances et au-delà, dans le respect d’un socle commun, un tel rassemblement doit garantir à chacune de ces forces la totale liberté de ses propres combats et contribuer ainsi à la dynamique générale. Il doit leur permettre de mener ensemble les batailles qui leur sont communes et de proposer des programmes et des candidatures d’union lorsque les circonstances et le système électoral l’exigent.

Les commentaires