Amendements - Relever les défis de la crise - Congrès PCF

amendement de la cellule côte vermeille adoptée à l'unanimité
Contributeurs :

. révolution numérique: page 67 à rajouter après ... rejetées chômage... Nous appelons les salariés de cette filière, les usagers à investir les choix technologiques pour donner aux humains à tous les niveaux la maîtrise pleine et entière de la révolution numérique et la révolution informationnelle, en les utilisant pour contribuer à la maîtrise collective des choix techniques et économiques, de toutes les formes permettant la vie en société - coopération et services publics notamment -, action sur la finance, l’éducation, la culture. Nous agirons pour des droits nouveaux au travail en utilisant ces technologies pour gérer collectivement la diminution de la pénibilité, la formation, la durée du travail en vue de sa réduction sans perte de salaire. Il faudra pour utiliser pleinement les moyens offerts par ces révolutions, permettre l'élévation nécessaire de la qualification et un déroulement amélioré de la carrière, mettre en place une sécurité-emploi-formation garantissant un salaire tout au long de la vie de travail et ouvrant l’accès à une retraite décente. Ceci permettant à terme de réduire et d’éliminer le chômage et les maux qu’il engendre. C’est un projet à l’inverse de la société de précarité qu’ils veulent nous imposer. Nous proposons également de nous donner les moyens de ces ambitions en créant un service public des technologies numériques, permettant de prendre les pouvoirs sur les multinationales, des microprocesseurs, logiciels tels que intelligence artificielle, robotique, etc., service public adossé à une coopération européenne

Les commentaires