Initiatives - Congrès PCF

AIDER les plus démunis face à cette révolution numérique
Contributeurs :

La révolution numérique reste un mystère pour un grand nombre d'utilisateurs; elle est aussi source de soucis pour les plus démunis. Désormais il faut tout gérer par le numérique. C'est souvent intenable, insupportable, surtout pour les anciens qui galèrent entre leur internet et le téléphone (tapez 1, tapez 4, tapez 3) , c'est même inhumain. Les familles, les voisins, des salariés du service public qui peuvent passer du temps à faire avec vous quand ils ne sont pas chronométrés (actuellement les employés de préfecture ont un quart d'heure par usager et ne peuvent recevoir que sur rendez-vous pris sur internet bien sûr.... ) sont désormais contraintes de passer plus de temps à tenter de débroussailler une foultitude de problèmes avec tous ceux, anciens, personnes maîtrisant mal le français (et je ne pense pas qu'aux étrangers pour qui tout cela devient un obstacle permanent à leur démarches) et pour qui il n'existe pas assez d'aidants dans les service publics. Le sentiment d'abandon est réel, sans le voisin, sans une assoc, sans la famille tous ceux qui ne peuvent pas se connecter, qui ne savent pas le faire sont à l'abandon, sans compter la multiplicité des systèmes (vous devez avoir une adresse internet, vous devez avoir un portable, vous devez choisir de recevoir les infos en papier car la règle est devenu le numérique....) . Alors il s'agit de mettre en place, pas seulement des solidarités spontanées entre gens de bonnes volontés, mais de faire prendre en charge par les services publics toutes ces aides. D'autre part, nous ayant obligés à être connectés, tous ces gens (service des impôts, fournisseurs d'énergie, de téléphonie, banques) nous font quand même payer des abonnements. IL FAUT DEMANDER LE REMBOURSEMENT DE TOUT CE A QUOI ON NOUS OBLIGE, eux y gagnent, font des économies, nous on paye, on passe du temps gratuit à leur place, tout cela est du travail transféré, non rémunéré, lorsque nous renseignons les machines ils exploitent ces données, ils gagnent des sous. BASTA

Les commentaires

  • a publié dans Initiatives 2018-04-06 10:03:37 +0200