La révolution numérique - Congrès PCF

Pourquoi une participation à ce site qui frise le ridicule?
Contributeurs :

Cette question vient évidemment du constat qu'on peut faire sur la participation des communistes à ce site; nous serions 120 000 adhérent-e-s dont plus de 50 000 à jour de nos cotisations et certainement plusieurs milliers à avoir donné une adresse de courriel utilisée pour communiquer par le secteur "Vie militante". Mais seulement une petite trentaine à avoir jusqu'à présent contribué à ce site. Doit on en conclure que les communistes sont à des années-lumière du numérique, de ses applications et de ses usages qui se multiplient et s'accélèrent et donc distants de leurs concitoyen-ne-s dont notamment les jeunes? Quels sont les freins à présenter ses opinions? Mon expérience me conduit à dire et même à affirmer que ce n'est pas une caractéristique propre aux communistes, bien au contraire car répandue dans toute la société. Les raisons sont multiples et c'est pourquoi il aurait fallu mettre en place plusieurs canaux et des protections pour permettre qu'un plus grand nombre possible de communistes participent. Concrètement, chaque section aurait dû avoir une zone propre aux échanges entre ses membres. Cette zone disposerait de 2 sous-zones: une confidentielle où chacun-e s'exprime soit directement ou soit indirectement par l'intermédiaire d'un autre membre si l'outil rebute, et une autre ouverte où la section publie des synthèses de ses échanges internes visibles de tous. Même chose pour les Fédérations complétées par des membres de chaque section désignés par celle-ci: les mêmes sous-zones pour conserver une certaine confidentialité. Même chose pour le site national où s'expriment les membres du CN complétés par plusieurs membres nommés par chaque fédération. Par ailleurs, il aurait fallu adopter la structure qui correspond à l'organisation du Congrès: - Situations actuelles et passées, non limité à celle de notre parti, comme point de départ bobligatoire de toute réflexion - Quels monde voulons nous? - Quels priorités, voies et moyens pour y arriver? - Quel parti avec quels communistes pour y contribuer? La logique voudrait que ces quatre chapitres soient ouverts les uns après les autres mais parce que le temps compte nous aurions pu accepter un chevauchement, s'appuyant sur une synthèse des chapitres déjà ouverts à l'ouverture d'un nouveau chapitre. Après se pose la question des sous-chapitres à traiter, ce qui ici est appelé chantier: d'évidence encore, nous ne pouvons pas tout traiter si nous voulons être efficaces mais un chantier "Autres sujets" pour chaque chapitre pourrait être imaginé qui pourrait déboucher justement à la création de chantiers non initialement envisagés à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau chapitre. Techniquement cela demande un peu de travail mais c'est là aussi l'occasion à chaque niveau de notre organisation de se familiariser avec les outils numériques: c'est en forgeant qu'on devient forgeron?

Les commentaires

  • a commenté 2018-08-12 22:18:51 +0200
    Je suis favorable à ce qui est avancé ici. Je pense que si peu de camarades utilisent cet outil c’est qu’ils n’en ont pas trouvé l’utilité. Celles et ceux qui aiment contribuer en ligne ont l’habitude maintenant des réseaux sociaux, ils contribuent sur leurs murs, en commentant les contributions sur d’autres murs et ils s’intègrent dans des groupes privés lorsqu’ils ne souhaitent pas polémiquer avec des “trolls” lancés sur nos murs pour perturber la discussion. Pour ma part, j’ai eu à faire à des Insoumis méprisants voire agressifs qui “s’invitent” comme ça sur nos murs ! Un outil comme celui-ci était attendu depuis longtemps si bien qu’entre temps, les camarades n’ont pas attendu que le national produisent une plateforme (je ne dirai rien des coûts du montage Nation Builder, je ne suis pas connaisseurs). Pour le reste, si nous échangeons sur les réseaux sociaux, la nécessité d’une plateforme officielle est légitime, je crains seulement qu’elle arrive un peu tard. Le design n’est pas attirant, trop de rubriques qui semblent éloignées du congrès, un système fourre-tout, pas de connaissance rapide de l’actualisation des validations ou commentaires etc. La proposition d’Hervé Radureau pour “structurer” la plateforme me semble intéressante voire nécessaire d’où mon avis “favorable”. Pour le reste, j’attends l’université d’été pour écouter les explications de Yann Le Pollotec sur la nouvelle plateforme du PCF.
  • a pris position favorable 2018-08-12 22:18:50 +0200
  • a commenté 2018-03-09 13:15:35 +0100
    cette question est certes importante, mais, avec seulement 30 participants comme le dit ce camarade, il est devenu impossible de suivre ce qui se dit, si on ne passe pas tous les jours un certain temps à examiner ce qui est nouveau. Alors, si tous les communistes participent, et toutes les sections ont une zone, qui lira quoi ?
    Je ne dis pas cela pour dénigrer la proposition, mais pour ajouter une couche de réflexion. Il n’y a pas que l’émission, il y a aussi la réception. C’est pour cela qu’il me semble plus favorable par exemple de travailler sous forme de réseaux thématiques que de contribution des sections. Mais même ainsi, la question de qui lit quoi reste décisive et mérite qu’on y travaille, et la présente contribution me semble importante car elle contribue à ce travail.
    De même, pour ce site du congrès, le grand nombre de contributions hors chantiers montre que l’idée de faire cette rubrique était bonne, mais le fait que la discussion soit impossible pour ces contributions hors chantiers est pour le moins dommage.
  • a pris position important 2018-03-09 13:15:35 +0100
  • a commenté 2018-03-06 21:08:19 +0100
    La mise en place d’outil informatique et l’accompagnement à leur utilisation est nécessaire.

    Pour autant cela nécessite aussi des moyens financiers que nous n’avons pas, j’en ai bien peur. Et donc on fait quoi ?

    Revendiquer de nouveaux moyens pour cela pour les organisations politique, pose la question du contrôle des informations (sujet des GAFAM).

    En tout cas oui il faut trouver des solutions et nous renforcer dans le domaine
  • a pris position important 2018-03-06 21:08:19 +0100
  • a publié dans La révolution numérique 2018-02-26 12:03:48 +0100