La révolution numérique - Congrès PCF

Une plateforme pour Blogs, Consultations, Forums, Pétititions, Travail Collaboratif, Documentthèque
Contributeurs :

Bonjour, La direction nationale de notre parti montre qu'elle essaye de prendre en compte les outils numériques tant pour s'adresser aux communistes et au public que pour faire vivre notre organisation. Des camarades un peu plus avancés sur ces questions proposent et mènent à leur niveau des projets dans ce sens: tout cela manque alors de cohérence et de visibilité. Nous devrions peut-être réfléchir à la mise en place d'une plateforme nationale qui permette à chaque niveau de notre parti - commissions nationales, fédérations, sections et cellules - de pouvoir concevoir et bâtir son blog, lancer une pétition ou une consultation, mettre en place un forum, travailler collectivement, rassembler et archiver les documents produits comme les tracts, professions de foi, ... Bien entendu, cela ne doit pas empêcher les camarades les plus avancés dans ces domaines d'aller voir ailleurs pour aider à l'amélioration permanente de la dite plateforme. Cela n'empêche pas non plus d'avoir une présence forte sur les réseaux sociaux comme l'a expliqué notre camarade responsable nationale de la communication de notre parti lors de la dernière université d'été à Angers: explications qu'il serait bon de faire connaitre à l'ensemble des communistes! Je dois avouer que ma suggestion n'a rien de nouveau et qu'elle s'inspire de ce que fait déjà l'UGICT-CGT avec ses plateformes Reference-Syndicale pour les blogs et Syndicoop pour le travail collaboratif et la tractothèque.

Les commentaires

  • a commenté 2018-08-12 22:40:09 +0200
    Je crois aussi que disposer d’une telle plateforme est nécessaire, cela arrive un peu tard à mon avis. Néanmoins, une plateforme ne vaut que si on l’utilise, il faudra donc faire connaître son existence, former des “modérateurs ou conseillers” pour aider à distance celles et ceux qui veulent les utiliser. Notre travail militant sera de faire connaître l’existant et de proposer des améliorations. Nous sommes en retard mais rien n’est perdu car je crois en l’inventivité militante. Il faut un outil souple et qui puisse être un réel bon qualitatif par rapport à ce dont nous disposons mais rien ne remplacera le bouche à oreille militant pour le faire connaître et donc le faire vivre.
  • a pris position favorable 2018-08-12 22:40:09 +0200
  • a publié dans La révolution numérique 2018-02-26 11:23:17 +0100