Initiatives - Congrès PCF

Le PCF n'a pas à rougir de son histoire.
Contributeurs :

Je pense que le PCF est un grand parti dans la mémoire collective dont le peuple Français à besoin pour éclairer son avenir qui nous est programmé comme sombre par le capitalisme. C'est la raison pour la quelle j'ai repris ma carte au PCF après plus de vingt ans de galère et de reconstruction. Le monde dans lequel nous vivons à changé et fait changer les mentalités, pour faire perdurer et se développer l'exploitation Capitaliste. Ainsi qui aujourd'hui peut penser faire une carrière chez un seul employeur ? La paupérisation dans cette société de consommation, à pour unique but de nous transformer en une sorte de robot qui ne doit répondre qu'aux ordres de sa hiérarchie, se plier à toutes ses exigences et objectifs, et surtout ne jamais poser de questions. Ainsi le capitalisme compte nous transformer à l’image de ses animaux élevés en batterie, qui produisent suivant certaines normes capitalistes, et permet de détruire ou faire auto détruire tout se qui n'est pas dans le moule. C'est ainsi qui le PCF et ses militants, sont présentés comme les brebis galeuses dans le troupeau...L'objectif des capitalistes est donc d'essayer de nous faire éliminer même par nos propres collègues de travail. Dans les entreprises les DRH ont remplacés des services du personnel, depuis les années 1970 en France, aux états unis c'est plus ancien cela remonte aux années 1918/1919....La première crise industrielle du monde capitaliste, mais surtout la Révolution d'octobre en Russie, et quelques années avant la commune de Paris. Éviter tout mouvement et avancée sociale dans le monde du travail, et surtout éviter la contagion Révolutionnaire....Et revendicative. Bien réfléchir à la richesse de l'histoire du mouvement des peuples permet de mieux comprendre le rôle du PCF en France, l’acharnement du Capitalisme et de ses hommes de pouvoir d'essayer de nous éliminer et du coup essayer de nous faire oublier les conquêtes sociales obtenues par les luttes à travers notre histoire, pour toujours plus nous plumer. Ainsi nous détourner de la culture, riche littérature, de notre histoire, pour permettre de faire perdurer le système capitaliste, en étouffant toute contestation dans l’œuf. C'est tous les textes de loi qui ont étés votés malheureusement souvent par des gouvernements Sociaux-démocrates, pour casser le droit du travail et casser la contestation, ainsi les lois Ramstamen, El Khomri, Valls et Macron, ont fait reculer le droit encore plus que les lois Pétain sous Vichy. Sans aucun débat démocratique sans aucune contestation, grâce au 49/3 pour aller vite et vite les faire rentrées dans la vie de tous les jours, en portant un coup au mouvement contestataire et mettant en avant et aidant les syndicats dociles, pour en suite accréditer l'idée que lutter ne sert à rien, il faut se résigner, se plier aux exigences des dominants. Je pense que le PCF à un rôle à jouer, certes nous n'avons plus nos bastions et citadelles ouvrières, les Capitalisme à mis en place la mondialisation de l'économie, pour toujours plus en ramasser, sur le dos des peuples. Ainsi les écarts se creusent tous les jours un peut plus entre les riches et les pauvres. Nos militants et élus ont un rôle important à jouer, nous n'avons pas à rougir des luttes de nos anciens, nous devons aller de l'avant. Nous impliquer dans les nouveaux moyens de communication, pour ne pas nous couper des masses, des jeunes, des infirmiers, des employés des fonctionnaires des enseignants,des précaires des chômeurs, des retraités, des mal logés, des exclus, des SDF, des migrants,des intérimaires,des RSA, etc... Qui eux les utilisent pour crier leurs peines leurs désarrois, leur solitude , leurs manques de repères.Et dont le pouvoir, le capitalisme et les autres y sont présent pour toujours plus les asservir, en les ruinant, en leur mentant, et les focalisants sur de faux problèmes, pour les couper de toute discussion et les isoler dans leur propre maison. Je pense que le PCF à un rôle important à jouer pour les rassembler et inverser la vapeur contient qu'aujourd'hui avec la mondialisation et la structure dictatoriale Européennes, à la solde de nos impôts pour être au service du capitalisme mondial, et retirer toute prérogative d'indépendances aux états et aux peuples qui sont sous sa coupe, annulant les votes de leurs parlements pour répondre aux besoins du capitalisme aveugle dont le fric est sa seule ligne de conduite. L'humain et les communistes européens ont un rôle important à jouer sans se diluer dans la social démocratie comme en Italie,Laissant la place au fascisme, et populisme de toute sorte, au service du capital et créant un peut plus de désillusion, Pour en arriver à des taux d'abstention comme en France de plus de cinquante pour cent. Ne pas s'impliquer dans le numérique pour les communistes, c'est laisser la place aux opportunistes, aux puissances de pouvoir, et se couper un peut plus du débat et de nos concitoyens, qui sont proche de leurs élus des militants, que l'Europe et Macron veulent leur supprimer, pour les isoler un peut plus du pouvoir local avec le projet de suppression des département, des communes, sur lequel ils ont déjà bien avancé, pour s'éloigner un peut plus des gens, pour toujours plus leur asséner des coups, pour remplir les coffres du Capitalisme. Face au Capitalisme débridé, il est certain que nous ne luttons pas à armes égales, devons nous pour autant baisser les bras en 1939 la France comptait 44 millions d'habitants et il n'y avait que 45 000 résistants, le parti des fusillés en est sorti la tête haute et à fédéré même les passifs, il ne faut pas désespérer. Et être présent dès qu'il y a une injustice. J'ai cette citation d'un camarade qui est mort l'année de ma naissance en 1961, qui à été député communiste, et militant de la CGT directeur de la VO Gaston Monmousseau écrivait : «  La vie d'un militant n'est pas un exutoire pour personne nerveuse, c'est un apostolat ou chacun y taille sa joie à la hauteur de son niveau de conscience, sachant que nul effort n'est vain, et que se que vous faites d'autre l'ont fait avant vous et que d'autres le continueront ». Vive le PCF, et nos luttes a venir, qui s'il le faut dans la clandestinité, pour l'humain avant le fric. Jean-Louis BONNOT Mécanicien d'entretien Dessinateur industriel Ancien poudrier Ancien employé de banque.

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-18 12:15:20 +0100
    Idées fortes à faire ressortir.
  • a pris position favorable 2018-03-18 12:15:20 +0100
  • a publié dans Initiatives 2018-03-10 10:34:21 +0100