La formation des communistes - Congrès PCF

FORMER LES COMMUNISTES FRANCAIS
Contributeurs :

Dans la perspective des élections européennes de 2019 et celle des Jeux Olympiques à Paris, et afin d'alimenter la réflexion des camarades dans les luttes sociales comme par exemple au travers de la grève des cheminots et de la SNCF; il devient urgent, utile et nécessaire de porter attention et de renforcer la formation intellectuelle et donc politique de nos camarades les plus en vue et les plus valides ; inscrit désormais dans ces luttes et le mouvement social ; afin d'ouvrir des perspectives de transformation sociale justement dans notre pays. Il a existé durant un temps des "écoles du Parti", situées à Draveil, dans le département de l'Essonne, qui ont prouvé leur efficacité. Pourquoi les avoir abandonnées ? Il y a de quoi être dubitatifs et réservés sur ce que devient le Parti Communiste Français depuis le milieu des années 2000. Ce fut souvent triste ; bref, en un mot, c'est dramatique, malgré nos 55 000 adhérents déclarés sur le territoire français. Cinéma et lecture doivent redevenir des critères bien réels ; d'épanouissement personnel ; chacun et chacune étant bien chez lui. Nous avons des fondamentaux théoriques ; liés à la pensée de Marx ou marxiste, et à celle de Lénine. Que nul d'entre nous, n'a vraiment lu ; il serait bon et bien de le reconnaître aujourd'hui. Il ne faudrait pas non plus oublier la poésie de Louis Aragon, qui n'a, ni plus ni moins, réussi à fonder la sensibilité communiste française ; depuis le milieu du 20 -ème siècle. C'est là aussi capital et fondamental ; magistral, et cette poésie, cette littérature doit garder son utilité et sa nécessité ; principalement dans les quartiers populaires des villes communistes ; en région parisienne ou autre exemple, dans le département des Bouches du Rhône. La poésie, celle de Monsieur Dominique Grandmont, n'a-t-elle pas de sens et sa place dans le combat qui fut ; qui a été et qui continuera à être celui des communistes, "chacun à sa manière" ; pour un monde plus juste et plus humain, « pour un monde meilleur ». Il est important de former les communistes afin d'éviter les erreurs du passé ; de vivre au présent ; de préparer sereinement l'avenir. Pour aller vite ; pour être "mieux et plus" communiste. Or, il est des individus et j'en fait partie, qui ne sont pas suffisamment armés pour évoluer au sein de la société capitaliste et du monde libéral, tels qu'ils sont de nos jours et à notre époque. Si chacun et chacune lisait un petit peu ; arrivait à écrire une rédaction ou même un petit texte ; simple ; à l'écrit ; avec une introduction ; une thèse et une antithèse ; un plan ; donc un petit développement, et une conclusion pertinente, ce serait déjà pas mal. Ce serait une victoire entre nous, pour le bien de la population et de notre pays. "Quand on est heureux, on n’a rien à dire" annonce la chanson de Caussimon. Quoi dire de plus ? De plus exact ? De plus vrai ? Pseudo et sous - dimension culturelles de la vie, dans les théâtres municipaux, comme si elles n'existaient pas, ces dimensions culturelles de la vie et dans la vie, de la cité. Dans l'histoire, celle du monde et du communisme français, pour le présent, notre époque, ces bouleversements, ces mutations, ces ruptures, divers et variés, au sein de notre pays, et pour anticiper et voir l'avenir avec des alternatives et des solutions, que nous sommes en droit d'envisager, pour l'avenir des enfants, ainsi que le bien des générations futures.

Les commentaires