Amendements
Pour un Parti communiste utile, agissant, audacieux et novateur, internationaliste et révolutionnaire - Congrès PCF

Chaque élection est un moment de la mise en oeuvre des orientations décidées par le Congrès
Contributeurs :

Page 18, Paragraphe 5.3: remplacer le titre par :"Chaque élection est un moment de la mise en oeuvre des orientations décidées par le Congrès." Ecrire à la place du premier paragraphe: "Notre ambition est d'avoir, en renforçant l'influence de nis idées, le plus d'élu-e-s possible à tous les niveaux. Ils et elles agissent au service des 99% dominés par par les grands groupes privés, et pour faire bouger la situation. La présentation de candidats aux élections doit tenir compte des situations politiques concrètes au moment de-, et dans le territoire concerné par- l'élection. La Constitution de la 5ème République a mis en place une arme redoutable pour affaiblir le PCF: l'élection d'un président pourvu de pouvoirs exorbitants; cette arme a été aggravée par l'inversion du calendrier électoral par Jospin. Elle n'est pas seulement l'occasion pour chaque formation de mettre en débat son projet et ses idées: elle est un moment structurant de la vie politique; son résultat détermine pour plusieurs années l'amélioration ou la détérioration des conditions de vie de la grande majorité du peuple,, ses portentiamlités. Le parti doit travailler à créer les conditions d'une candidature communiste éventuelle pour la prochaine élection présidentielle; une consultation nationale des communistes déterminera le moment venu, la présentation ou non d'un candidat PCF, en fonction des conditions politiques prévalant alors, suivant les risques et les bénéfices politiques escomptés de cette candidature pour les couches populaires, ses potentialités progressistes ou ses risques de régression.

Les commentaires