Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

Sur l'analyse de la disparition de l'URSS
Contributeurs :

Page 7 l.8 après « mouvement communiste » écrire au lieu des lignes 9 à 13. :  « Les communistes ont rompu définitivement avec les tares du système soviétique qui défiguraient l'idéal communiste: le stalinisme, le parti unique, la dictature du comité central, la toute puissance de la police politique, l'administration bureaucratique inefficace de l'économie, l'absence de libertés politiques ou d'association, les syndicats courroies de transmission du parti, l'adoption d'une philosophie d'Etat caricature du marxisme, etc.. Dans le cadre d'une guerre froide acharnée menée par l'impérialisme occidental, l'aide apportée aux peuples colonisés en lutte pour leur indépendance ou les progrès sociaux du régime : gratuité de l'éducation de la santé, ou du logement, n'ont pu empêcher l'écroulement dans l'indifférence populaire des citoyens soviétiques. »

Les commentaires

  • a commenté 2018-11-05 17:21:20 +0100
    La base commune dans son chapitre 4.1 propose de faire un bilan de ce qu’ a été l’Union Soviétique. L’amendement proposé n’a donc pas d’intérêt, puisqu’il revient à faire ce bilan mais de manière unilatérale et qui plus est, caricatural.e Un bilan de l’expérience soviétique mérite mieux que quelques anathèmes simplistes.
  • a publié dans Amendements
    Bilan critique
    2018-10-22 12:24:13 +0200