Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

Sur le soutien constructif et critique à Mélenchon en 2017
Contributeurs :

Réécrire page 6, de l.37 à 43  comme suit : « 2017 : Le 37 ème congrès envisage la possibilité d'engager une candidate ou un candidat communiste dans la perspective de la présidentielle de 2017 sans en faire un mandat impératif, dans le cadre d'une recherche de candidat unique des forces de gauche. Dans les conditions créées par le quinquennat libéral de Hollande, et la désaffection qui s'ensuit pour toute la gauche, le PCF alerte les forces de gauch, à gauche du PS sur le danger d'un second tour opposant Fillon à Le Pen. Il propose une candidature unique sur la base d'un programme progressiste pour que la gauche soit présente au 2ème tour présidentiel. Mélenchon ayant pris de l'avance, notamment dans la jeunesse, le choix compliqué entre une candidature PCF – qui serait apparue de division -- et le soutien à Mélenchon, qui aurait dû être constructif ET critique, mais qui n'a pas été suffisamment critique, est tranché à une faible majorité de 53% par un vote national des communistes. La proposition d'un candidat PCF qui aurait eu vocation à se retirer si, etc., manifestement non viable n'a pas été retenue. Le résultat électoral de près de 20% sur un programme insuffisant, en rupture sur des points importants avec l'Humain d'abord , mais globalement progressiste est un point d'appui pour un rassemblement progressiste, mais impose une lutte politique pour l'affranchir des ambitions personnelles de Mélenchon. Ce dernier souhaite exercer son hégémonie sur les autres forces de gauche avec un mouvement sans structure démocratique »

Les commentaires

  • a commenté 2018-10-25 19:19:47 +0200
    Ce qui n’est pas très fraternel !
  • a commenté 2018-10-25 19:19:12 +0200
    Le rappel du 37 eme congres sur le mandat est important ! Il remet en cause l’idée du texte de “trahison” pour e^tre clair !
  • a publié dans Amendements
    Bilan critique
    2018-10-22 12:19:17 +0200