Amendements
Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire - Congrès PCF

5.5 Une union populaire et politique agissante
Contributeurs :

Il faut marcher sur deux jambes : luttes et constructions politiques. Cela exige des initiatives autonomes du PCF politisant les luttes, avec la constante ouverture au débat d’idées, et dans le même temps la formulation d’une proposition stratégique et des initiatives en direction de toute la gauche pour ouvrir une perspective majoritaire vraiment alternative à Macron. Les communistes doivent travailler en permanence au rassemblement le plus large du peuple avec toutes les couches salariales et populaires. Le PCF c’est le parti qui écoute le peuple, les salariés, les retraités, les chômeurs, les jeunes, les immigrés et produit ses propositions pour défendre leurs intérêts. Il s’agit de répondre aux questions actuelles qu’ils se posent et à développer dans un dialogue continue avec les gens, la conscience commune des conditions de ce qu’il faut faire en unissant les forces de progrès. L’union n’est pas seulement un moyen pour la mise en œuvre de choix politiques nouveaux, mais c’est aussi le moyen d’élaboration commune de ces choix. Il s’agit de construire une union populaire et politique agissante pour changer la société. Dans un cadre de rassemblement politique, il nous faut continuer à mener des campagnes autonomes afin de faire progresser le rapport de forces en faveur de nos idées et pour être directement en lien avec le peuple. Il nous faut tendre la main à toutes les forces politiques de gauche, sans partenaire privilégié a priori, et leur proposer de répondre ensemble aux questions précises posées par les luttes et les aspirations populaires. S’attaquer à la domination du capital est décisif. Mais l’idée que ce n’est pas une question politique prédomine, de même que prédomine dans notre peuple, y compris à gauche, l’idée qu’on pourrait se contenter de s’y adapter. C’est l’obstacle majeur auquel notre parti doit s’attaquer. C’est décisif pour réorienter notre stratégie et l’ancrer.

Les commentaires