Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Et le bilan sur les finances du parti:
Contributeurs :

24 mai 2018 Gérard Venel Trésorier section Durance-Trévaresse Fédération 13 Je me suis penché, en tant que trésorier de section, sur les conséquences financières du choix de soutenir la candidature de JL Mélenchon à la présidentielle, tout en engageant des dépenses (que la FI a refusé de reconnaître) à hauteur d’environ 500 000€ (nous ne disposons pas de chiffre officiel à ce sujet !!). Nous savions tous que l’inversion du calendrier électoral serait favorable au candidat présenté à la présidentielle ; c’est ce qui est arrivé avec notre plus mauvais résultat à ce type d’élection. Or dans le financement public des partis politiques, c’est le nombre de voix au premier tour de la législative qui « pèse » le plus. Notre stratégie électorale porte en elle un volet « pertes financières » colossal. En l’absence d’un bilan présenté par la direction nationale à ce sujet et que nous sommes tous en droit d’attendre, je vous livre les calculs d’un modeste trésorier de section qui sait combien la cotisation pèse dans le budget de chaque adhérent. Voici les chiffres : PCF = 615 487 voix au premier tour du 11 juin 2017. Avec un montant de 1,42€ par voix, le montant annuel du financement public, première partie, s’élèvera à : 615 487 x 1,42 = 873 991,5€ Montant de la seconde partie : 37 280€par député 11 députés élus = 410 080 € Le financement public du PCF pendant les 5 prochaines années sera de 873 991 + 410 080 = 1 284 071€ En 2016 le financement public pour le PCF s'est élevé à 1 928 412€ pour la première partie et 973 520€ pour la seconde partie soit un total de 2 901 932€. Perte brute annuelle = 1 617 861€/an soit plus de 8 millions en 5 ans !!! A laquelle il faut ajouter la dette du PG et de la FI, qui s’élève entre 700 000€ et 1 million d’euros. (Pas de chiffres officiels là non plus) Si l'on compare avec FI : 2 497 622 voix au premier tour du 11 juin. Avec un montant de 1,42€ par voix le montant annuel du financement public, première partie, s’élèvera à 3 546 623€ Montant de la seconde partie : 37 280€/député. 17 députés élus soit 633 760€ Le financement public LFI pendant les 5 prochaines années : 4 180 383€ soit plus de trois fois le financement du PCF. Voila un point qui doit figurer au bilan et qui ne doit jamais être oublié lorsqu’il s’agit d’effacer le candidat du PCF pour faire « gagner la gauche » !! NB : Je donne ces chiffres en toute bonne fois en l’absence de données officielles.

Les commentaires