Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Transformer le Parti par la pratique !
Contributeurs :

Dans notre section rurale des Mauges dans le Maine et Loire, nous avons eu un premier débat dans le cadre de la préparation de notre congrès, nous avions choisi de plancher sur la transformation du Parti. Les camarades présents unanimement tiennent à notre forme d’organisation en Parti, nous souhaitons à la fois plus d’horizontalité, mais en même temps une meilleure impulsion de la direction nationale sur des campagnes et batailles à caractère national. Nous avons souligné notre capacité pour peu que nous soyons présents sur le terrain, à donner du souffle et de l’espoir au peuple dans sa lutte contre le rouleau-compresseur des réformes de Macron. Début 2018, dans le cadre des états généraux pour le Progrès social, nous avons fait un énorme travail de déploiement autour de la défense du service public : - distributions de tracts aux portes des entreprises, sur les marchés, collages d’affiches. Malgré ce travail nous avons été déçus de la faible participation (20) à la réunion publique sur la défense du service Public et des difficultés d’avoir des suites. Nous avons fait le constat que dans cette période, où la résignation prédomine, nous avons besoin d’initiatives concrètes qui parlent aux gens et qui peuvent les mobiliser. Dans ce sens, nous avons apprécié le travail des parlementaires communistes et les propositions de loi qu’ils ont déposées pour relayer et amplifier des batailles concrètes. En lien, avec deux propositions de loi, nous avons lancé deux campagnes sur notre territoire : - une sur la revalorisation des retraites agricoles et une sur la gratuité des transports scolaires. Sur la défense des retraites, nous avons diffusé 1000 tracts sur 4 marchés ruraux avec une population de retraités de l’agriculture importante. Nous avons senti un fort mécontentement des retraites envers Macron et sa politique. Les retraites ressentent un profond mépris et ils commencent à découvrir le vrai visage du président des riches. Ils font parfaitement compris que la hausse de la CGS servait à financer les cadeaux pour les riches. Les discussions ont permis de montrer la nocivité d’une mise en place de la retraite par points qui conduiraient à une baisse généralisée des retraites, elle a aussi permis de désamorcer les tentatives de division. Si les retraites des salariés du Privé sont moins avantageuses que celles du public, c’est les retraites du privé qu’il faut revaloriser et pas celles du public qu’il faudrait aligner par le bas. Nous allons reprendre et faire signer jusqu’au 16 Mai, la pétition pour la revalorisation des retraites agricoles en lien avec la bataille parlementaire. La compétence transport vient d’être transféré à l’agglomération rurale (110 000 habitants) « Mauges-communauté » qui comme première mesure, décident d’augmenter les transports scolaires de 3%, de supprimer les abattements accordés précédemment aux familles et de limiter les ramassages. Nous avons lancé une campagne pour la gratuité des transports scolaires et le développement des transports collectifs pour tous. Là, aussi nous allons pouvoir nous appuyer sur la proposition de loi sur la gratuité des transports scolaires et valoriser l’utilité d’avoir des élus communistes. Pour terminer, nous exprimons : - un regret, nous constatons une déperdition dans notre communication, un exemple sur le site internet du Parti, malgré l’onglet « Propositions de loi » impossible de trouver l’accès à la campagne et aux pétitions pourtant annoncée dans l’huma du 13 Mars par Pierre Laurent. - un souhait, que nous ayons plus de constance et de continuité dans les campagnes que nous engageons au niveau national. Chemillé, le 13 Mars 2018

Les commentaires