Amendements
Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire - Congrès PCF

Modifier le titre qui a trop à voir avec le Parti Guide et rajouter
Contributeurs :

page 18 chapitre 5.2 Rajouter après la ligne 22 : thèse n°25 de la base du Conseil National Ainsi Nous visons la conquête du pouvoir d’État pour faire croître les pouvoirs du plus grand nombre. Dans la mondialisation capitaliste, le rôle des États reste majeur et le Parti communiste français ne saurait se désintéresser de l’État français, 6e puissance mondiale. Nous avons déjà détenu une petite part du pouvoir d’État, ce qui a puissamment contribué à apporter des transformations profondes à notre pays : droit de vote et d’éligibilité des femmes, Sécurité sociale, statut général de la fonction publique, nationalisations, loi de solidarité et de renouvellement urbains... Dans une situation qui appelle des transformations plus radicales encore, mêlant processus au long cours, seuils et ruptures, le Parti communiste français vise plus que jamais la conquête du pouvoir d’État. Pour autant, le PCF ne vise pas à se substituer simplement à une autre force à la tête de cette machinerie. Cette conquête vaut pour nous en ce qu’elle s’inscrit dans notre combat visant à ce que ceux et celles qui produisent les richesses gagnent le pouvoir de décider. Nous visons, dans ce sens, la constitution d’une nouvelle République.

Les commentaires