Initiatives - Congrès PCF

Travailler en lien avec les associations existantes.
Contributeurs :

Bonjour à toutes et à tous; Je me présente suis Michel membre du PCF (cotisant) et chrétien. Cette question de la solidarité est avant tout une question d'humanité, à savoir quel est notre regard envers nos frères. Cela peut faire sourire de parler ainsi, mais dans notre paroisse c'est une question essentielle à tel point qu'il y a eu un grand débat sur cette question et est née une association intitulé "veille solidarité sud agglo" qui a permis de loger nourrir des familles de migrants et de scolarisé leurs enfants. Notre association travaille avec des partenaires. Mais l'action de tous au plus près des intéressés est primordial. Il faut ouvrir grands nos cœurs, mais aussi, et c'est le rôle des communistes, à la fois démontrer les mécanismes qui amènent tant de populations à migrer, c'est à dire à pointer du doigt, la loi du fric, la corruption au détriment des besoins essentiels des populations, et mettre une perspective politique à ces questions. Oui les communistes, et pas qu'eux, sont capables là ou ils sont, d'agir. Cela suppose de travailler avec toutes celles et tous ceux qui ont l'humanité à cœur et de dépasser, s'il le faut nos clivages politiques. Mais ca, je pense que l'on sait faire. S'ouvrir, pour ouvrir les cœurs du plus grand nombre. Par contre je ne sais pas si ma contrib répond à l'attente de ce chantier.

Les commentaires

  • a commenté 2018-02-03 09:15:39 +0100
    Oui il nous faut tisser des liens avec tous ? Des liens de solidarité de fraternité. Je suis athée mais la solidarité coule dans nos veines à tous parce que nous sommes des êtres sociaux. Je ne suis adhérente d’aucune association caritative, car on ne peut pas tout faire. Par contre je fais tout ce que je peux pour que la solidarité économique, politique et sociale puisse se généraliser. C’est par La Transformation du PCF que l’on va pouvoir asseoir une économie/politique qui permettra à tous de vivre dignement. Je propose que le PCF lance l’idée d’une Monnaie Commune Nationale, s’appuyant sur la Démocratie Communiste pour qu’elle ne puisse pas se faire récupérer dans le circuit bancaire du capitalisme, et tout cela lors des Elections Européennes qui pourrait faire tache d’huile dans toute l’Europe d’ailleurs.
    C’est en créant un circuit bancaire qui ne puisse pas faire de Profit, mais ou la plus-value retourne dans le circuit de la socialisation de la société que l’on pourra offrir des conditions de vie digne à tous. Je propose même qu’avec cette monnaie nous puissions rémunérer le Bénévolat. OUI, Toute peine mérite salaire. Pour que les solidarités puissent s’échanger et gagner en ampleur elles ont besoin d’une monnaie. Toute activité sociale à une valeur, une valeur d’échange, mais d’échange sans Profit possible. Voir sa possibilité dans Manifeste pour une Démocratie Communiste – dans : Consulter les contributions hors chantier. Le véritable clivage ce n’est pas Droite/Gauche mais Capitalisme/communisme. Voir aussi dans le chantier sur l’Europe ma contribution qui répond aux questions que ce chantier pose. Et puis sur ce chantier la remise en lumière du Marxisme contemporain pour faire Révolution.
    Fraternellement. Aline Béziat
  • a pris position favorable 2018-02-03 09:15:38 +0100
  • a commenté 2017-12-21 08:18:30 +0100
    Je suis tout à fait d’accord avec ce qui est dit. Je suis communiste et chrétienne, ce qui est très proche vis à vis de l’humain et de la solidarité.
    Je pense que le parti communiste a un travail à faire en profondeur vis à vis de l’immigration et un travail d’accueil des immigrés; nous ne pouvons laisser des populations entières périrent sous nos yeux sans rien faire tout en prônant de beaux discours.
    Camarades volontaires, bienvenu(e)s.
    Christine Vernon (secrétaire de section Est Saintonge (17).
  • a pris position favorable 2017-12-21 08:18:29 +0100
  • a publié dans Initiatives 2017-12-20 23:52:07 +0100