Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

mon bilan critique
Contributeurs :

Amendements : Un bilan critique : amendement 1 : déplacer l'ensemble de ce chapitre (un bilan critique) comme un premier paragraphe du chapitre 5 motifs: - si on veut aller vers un manifeste du Parti Communiste, on ne peut pas commencer par afficher comme notre première préoccupation "la situation actuelle du Parti", on ne pense tout de même pas qu'à nous, il vaut mieux pour un manifeste partir de la crise multiforme du capitalisme, du danger pour l'humanité et du communisme comme réponse. - s'il s'agit de redéfinir notre démarche stratégique sur la base d'un bilan des stratégies de rassemblement précédentes, ce bilan est mieux à sa place dans le chapitre 5 . amendement 2 : ligne 4 remplacer la phrase par "quelques dates à retenir pour l'analyse de nos stratégies de rassemblement au fil des élections et votes nationaux: " motif: il y a au moins un succès à relever, et c'est bien les élections qui rythment ce chapitre. Puisque nous sommes contre le présidentialisme et l'électoralisme je trouve pas mal d'ajouter dans ce calendrier un vote qui n'est pas une élection. 2002 amendement 3 : ligne 5 à 7 :remplacer par "1997 à 2002:par un vote majoritaire des adhérents,et répondant au souhait de l'électorat de gauche, les communistes ont décidé de participer au gouvernement de "la gauche plurielle". Ils ont fait alors le pari des luttes pour amener ce gouvernement à répondre aux besoins populaires. Ils n'ont pas réussi, les militants paralysés par les positions que prenaient les députés et de nombreux dirigeants à tous les niveaux (exemple: justification des privatisations) n'étaient pas en mesure ou trop peu de mener des batailles autonomes. L'élection présidentielle qui a suivi a conduit au second tour Chirac LePen et à un PCF à 3,5%." motif: enrichir 2005 amendement 4: après ligne 7 ajouter "2005: la bataille pour le NON à la constitution européenne reste une référence pour nous de bataille où ont pu converger toutes les forces de la gauche anti-libérale, dans une pluralité de formes d'organisation avec un rôle moteur déterminant sans être dominateur de notre parti, une bataille unique par l'implication populaire dans un débat politique. Il semble donc qu'une des difficultés pour rassembler est la question des élections et des enjeux de pouvoir." Motif: tirons des leçons aussi des expériences positives. 2007 amendement 5 :ligne 8 à 11 remplacer par "2007: l'expérience douloureuse des collectifs anti-libéraux: le but était de permettre à l'intervention citoyenne de s'épanouir de bout en bout, de la construction du programme à la désignation du candidat, les communistes ayant l'ambition d'alimenter cette démarche par leurs propositions et de mettre leur candidat(e) à disposition. Malheureusement nous sommes tombés, avec les autres, dans le piège du présidentialisme et n'avons réussi avec les "collectifs anti-libéraux " qu'à faire de la politique politicienne (choix du candidat, lutte pour le pouvoir), en négligeant une bataille idéologique autonome dans et hors les collectifs. Résultat: une vague d'anti-communisme parmi nos "partenaires" militants, un nouvel effondrement de notre résultat à la présidentielle." Motifs: -rappeler la démarche poursuivie ( qui ne se réduisait à priori pas à une immersion même si en effet elle ne consistait pas à "porter l'étendard du rassemblement" image qui renvoie à l'idée d'un rassemblement derrière nous et qui ne me paraît pas la bonne alternative) . -analyser une raison de l'échec: notre apport spécifique insuffisant . 2007-2008 Amendements 6:ligne 16 après le 34 ème congrès confirme... idées ajouter "ainsi qu'une ambitieuse initiative de rassemblement: "la construction d'un front populaire et citoyen" liant développement d'une dynamique citoyenne ( les futures "assemblées populaires" du FG) et objectif d'union des forces de gauche déterminées à construire une majorité de changement ." Motif: je suis allée relire le 34ème Congrès, si on veut faire un bilan, il faut partir des objectifs réels et non tronqués . Amendement 7:ligne 16 à 20 remplacer"Mais la direction...Mélenchon" par "Mais la mise en œuvre des décisions de ce Congrès n'a pas réussi, faute de dynamique citoyenne au plus près du terrain ( quartier, lieux de travail), la délégation de pouvoir a persisté et les initiatives nationales ont petit à petit transformé le Front de Gauche en un processus de simple alliance électorale" Motif : l'essentiel du problème ne vient pas de "la" direction ( le CN? Ou la directrice MGB? ) mais bien du fait qu'on n'a pas réussi à marcher sur nos deux jambes. Chacun agit à son niveau mais si un niveau manque, l'action des autres peut s'en trouver dénaturée. J'ai enlevé "avec Mélenchon" car nous avons eu des élections locales ou le FG était bien plus pluraliste que PC-PG Cela ne dispense pas de la critique des directions qui devraient davantage sentir quand elles ne sont plus "suivies" 2012 Amendement 8 ligne 25 : ajouter après "sommet du parti": "et choisi par un vote majoritaire de la base après un large débat." Amendement 9 ligne 30 ajouter à la fin du paragraphe: "Sa campagne a cependant dynamisé beaucoup de militants ce qui a favorisé le développement du FG dans de nombreux endroits, mais elle a aussi favorisé la nostalgie et la peur de tout casser si on approfondissait les débats entre le PG et nous." 2012-2017 Amendement 10 : ligne31:remplacer la première phrase par : "Les initiatives du Front de Gauche qui sont souvent initiées par le Parti Communiste sont de fait attribuées à JLM qui "incarne" le FG à notre corps défendant." Amendement 11 : Ligne 32 :remplacer "hormis ...terrain" par "Malgré l'amorce d'une campagne sur le coût du capital trop vite abandonnée et faute d'initiatives autonomes suffisantes, notre Parti s'affaiblit malgré les efforts de nombreux militants sur le terrain." Amendement 12 :  Ligne 34: remplacer "il laisse une place démesurée au PG sur ses listes...contenus" par "Dans ces conditions la constitution de listes FG aux élections successives ( européennes, municipales, régionales) favorise l'implantation du PG tout en tendant à limiter le rôle du PCF à être un facilitateur de rencontres de sommet sans bataille sur les contenus." Motif 10-11-12 : le Parti n'a pas décidé de s'effacer, ce n'est pas voulu ni à la base ni au sommet ! 2017 Amendement 13  lignes 37 à 43 remplacer le paragraphe par: "Face au danger d'un second tour entre droite et extrème- droite, le 37ème Congrès, décide pour la présidentielle: "les communistes travaillent pleinement à" : -d'une part" un processus" permettant une "candidature commune" à toutes les forces décidées à défendre "un pacte d'engagements commun" -et d'autre part à "engager" dans un tel processus "un-e candidat pour y mettre en débat nos idées et y porter notre conception du rassemblement" Cette bataille s'est décidée alors que JLM avait annoncé sa candidature et sa volonté hégémonique; pour avoir une chance d'aboutir elle nécessitait une modification du rapport des forces dont l'élément principal était "la grande consultation citoyenne". Or pour ouvrir en grand la discussion avec le peuple, nous avions fixé à 500 000, le nombre de questionnaires à proposer. Nous n'avons pas, et de loin, atteint cet objectif même si le travail réalisé n'est pas du tout négligeable. Donc au moment fixé par le Congrès pour faire le point ( 5nov2016) nous étions en échec sur toute la ligne et n'avions plus le choix que d'essayer de limiter les dégâts, cela explique un vote très partagé des adhérents qui décident à une courte majorité ( 53%) de mener une campagne autonome pour JLM. Du fait de ces difficultés, cette campagne autonome s'est réduite dans certains cas à une campagne pour Mélenchon acceptant l' hégémonie de la France Insoumise et dans d'autres cas à une campagne pour les législatives déconnectée des enjeux de la Présidentielle. Il n'empêche que le bon résultat de Mélenchon au premier tour est aussi le nôtre et c'est nous, pas lui, qui respectons ses électeurs dans leur diversité et leur volonté commune d'une rupture avec les politiques libérales." Motif:pour faire un bilan et non un mauvais procès il est nécessaire de replacer une "décision" ponctuelle ( qui n'était pas un mandat impératif) dans son cadre stratégique donc on n'a réussi ni le processus que l'on souhaitait, ni à présenter donc un.e candidat.e dans ce processus. Remarque : Pour le gâchis financier,qui du coup disparaîtrait du texte à cet endroit je voudrais bien un bilan (par le trésorier national) de ce que nous doit ( si c'est le cas) Mélenchon et éventuellement de ce que l'on fait pour récupérer notre dû. Amendement 14: P7 ligne 1: supprimer la phrase "Il a pour cause... échecs" motif : peut être nos choix ont ils été initiés par nos principaux dirigeants mais ce sont NOS choix, en tous les cas ceux résultant de notre démocratie interne. Amendement 15 P7 ligne 1 à 3 : supprimer et remplacer par "Cet affaiblissement n'est pas le seul fait de nos erreurs stratégiques, nous ne sommes pas seuls et nos adversaires de classe ne sont pas resté inactifs, il n'est cependant pas une fatalité comme nous l'avons développé dans les chapitres précédents, nous avons de puissantes raisons de relever le défi de cette lutte de classe et de construire le PCF dont a besoin notre peuple et le monde d'aujourd'hui. Pour cela nous proposons une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire qui tienne compte de nos échecs, difficultés et aussi réussites passées. " Motif : à la fois remplacer un paragraphe avec lequel je ne suis pas d'accord et faire le lien avec les chapitres encadrant ce chapitre "Un bilan critique " si mon amendement n°1 est retenu. Amendement 15 P7 ligne 4 à 13 : supprimer le paragraphe motifs : je ne pense pas nos erreurs concernant nos stratégies de rassemblement soient liées à la disparition de l' URSS . L'Union de la gauche de 1981 ( avant la disparition de l'URSS donc) fut d'ailleurs aussi un échec et a marqué le début de notre affaiblissement historique. Je ne suis pas d'accord avec ce qui est dit dans ce paragraphe, l'analyse de la révolution "socialiste" a été faite et d'importantes conclusions en ont été tirées ( j'ai adhéré en 76 alors qu'à son 22ème Congrès, "le socialisme aux couleurs de la France", le PCF abandonnait le modèle soviétique et la "dictature du prolétariat " et estimait que la démocratie, la liberté sont au cœur de la lutte des classes.Ces abandons, pas plus que l'abandon de la notion d'étape socialiste pour aller vers le communisme, ne sont pas des renoncements à mes yeux! De plus ils ne sont pas l'oeuvre des seules directions.)

Les commentaires

  • a commenté 2018-11-01 17:33:57 +0100
    Bonjour Martine,

    Bienvenue au club des rares camarades qui demandent depuis des mois à améliorer ce site: on ne pouvait pas pas s’y prendre aussi mal pour décourager les camarades très nombreux en difficulté avec le numérique! Quelle image donnons-nous à l’extérieur.

    Ce texte ne peut-être le Manifeste que nombreux demandent: ce texte nous est interne alors que le Manifeste est un texte externe dont l’écriture devrait être facilitée par notre texte de Congrès.

    Le Manifeste serait celui d’un nouveau Parti des Communistes de France pour apporter leur vision au reste du monde à commencer par nos concitoyen.ne.s de France. Il ne s’agit donc pas d’y parler du Parti lui-même, sauf dans un petit chapitre final pour appeler celles et ceux qui le souhaitent à venir nous rejoindre.

    Je suis d’accord avec toi que le bilan critique de notre Parti, présent et passé, ne devrait venir qu’après avoir correctement défini ce que nous appelons le Communisme du 21ème siècle ou mieux encore le Communisme du Temps Présent. Ce bilan critique est nécessaire pour inventer une (ou des) nouvelle(s) stratégie(s), de nouvelles pratiques, de nouvelles méthodes et pour reconstruire en conséquence notre Parti, car nous nous devons d’expérimenter en interne tout ce nous proposons pour transformer la société, sinon nous perdons toute crédibilité d’entrée de jeu.
  • a commenté 2018-10-31 19:27:24 +0100
    c’est super ce site mais ce serait génial de garder un minimum de mise en page…
  • a publié dans Amendements
    Bilan critique
    2018-10-31 19:25:20 +0100