Amendements - Congrès PCF

Je persiste et signe...
Contributeurs :

Je sais tout ça, mon camarade ! Mais je ne pourrais pas voter, au premier tour pour un candidat communiste, qui n'atteignant même pas la barre des 5 % fatidique, en plafonnant autour de 2 %, ancrera la confirmation d'une représentativité politique faussée par ce scrutin (j'ai déjà donné...) nous affaiblissant encore davantage et marginalisant, en désespérant de surcroit notre électorat et nos militants, qui ne croient plus à son redressement possible...On a déjà essayé avec Hue et Buffet...qui y croyaient...Duclos est mort, il y a longtemps et n'est pas remplaçable...Autres temps, autres mœurs...Le seul sursaut possible, viendra d'un acte neuf et fort, exceptionnel pour frapper les consciences, une sorte de sutemi...

Les commentaires

  • a commenté 2018-10-22 16:46:28 +0200
    Je pense que l’évolution politique, sociale et environnementale donne au PCF des perpsectives nouvelles pour faire entendre ses propositions et donner de l’efficacité à ses initiatives. D’une part, les illusions sur Macron se dissipent, et Mélenchon tend à révéler à la fois ses défauts de dirigeant, et le caractère non démocratique de FI. Sa volonté d’hégémonie passe mal à gauche .
    Par ailleurs, si notre Congrès aboutit à un texte très majoritaire, qui permette à tous les camarades, au moins à ceux qui ont soutenu le Manifeste et à ceux qui ont soutenu la proposition du CN, de se sentir à l’aise dans le Parti, le potentiel militant qui en résulterait serait très appréciable. Enfin, réduire la question politique au vote pour un candidat à l’élection présidentielle n’est pas correct. Il est vrai que l’élection présidentielle est un mécanisme très efficace pour affaiblir le PCF, car il pose la question de l’arrivée d’un seul chef de parti à un pouvoir exorbitant, ce qui est opposé à la politique même du PCF. Mais le mouvement populaire conscient est la question décisive de l’efficacité politique. La présentation d’un candidat PCF à l’élection présidentielle peut être un outil de diffusion de nos idées. Mais il ya aussi les élections municipales, cantonales, etc., et, surtout, les luttes populaires.
  • a publié dans Amendements - Préambule 2018-10-17 08:39:32 +0200