Amendements - Congrès PCF

Amendements concernant le Préambule
Contributeurs :

Préambule Page 3 – Entre la ligne 7 et 8 Le Parti Communiste, Parti révolutionnaire de masse aspire à la disparition des Capitalistes en tant qu'entités économiques. Il s’appuie sur la Démocratie et l'Économie communiste pour transformer son organisation et permettre au Prolétariat(*) de s'en saisir pour transformer la société par lui-même. (*) Prolétariat : Il représente 99 % de la population face aux % des Capitalistes. Un prolétaire vit de sa force de travail. Il est aliéné et spolié par les forces économiques et politiques du Capitalisme. Page 3 - entre la ligne 12 et 13 En s'appuyant sur l'œuvre de Marx ses Théories, sa Dialectique, le Matérialisme historique, l'Essence humaine, les Rapports sociaux, l'Individu intégral etc., le Parti Communiste aujourd'hui est en capacité de proposer à la société tout entière de se transformer par elle-même. Économie politique, Individu Intégral, Écologie, ce triptyque entremêlé est la base de cette transformation. C'est en donnant la possibilité à Chacun de dire ce qu'il veut et qui il veut que l'ensemble des prolétaires conscients de l'être vont pouvoir maîtriser collectivement et progressivement tout ce qu'ils produisent, et pouvoir tout échanger avec une Monnaie Commune qui ne peut pas faire de Profit. Les Communistes visent à partir de la Création monétaire de la BCE à Taux zéro, à alimenter des Banques d'États pour financer toutes les dépenses publiques, et créer un Circuit Bancaire qui ne peut pas faire de Profit, pour les particuliers et permettre aux associations de rémunérer le bénévolat. Page 3 – après le paragraphe de la ligne 41 Avec l'utilisation de la Démocratie Communiste le Parti Communiste permet à Chacun des acteurs du Mouvement Populaire et des Mouvements sociaux d'élargir leurs bases militantes dans leurs associations respectives et remporter des victoires face aux forces du Capitalisme, pour en finir avec les populismes, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme. Page 4 - entre la ligne 17 et 18 Le Bilan historique doit se poursuivre qui ne sanctionne personne. Aujourd'hui la transmutation du Parti, devient possible. La Démocratie Communiste vient remplacer l'abandon de la Dictature du Prolétariat en 1973. Du fait de ce non-remplacement l'effacement du Parti, s'est installé insidieusement. Voir la vidéo de Lucien Sève https://www.youtube.com/watch?v=FHV2rtEah9A Page 4 – en remplacement des lignes de 22 à 26 Pour stopper notre effacement le Parti Communiste propose la Démocratie Communiste décrite tout au long de ce document pour élargir sa base qualitativement et quantitativement. . Page 4 – en remplacement des lignes de 31 à 33 Depuis la disparition de la Dictature du Prolétariat en 1973 le PCF a sombré dans l'électoralisme, son effacement était inévitable. Il est temps de procéder à son remplacement par la Démocratie Communiste permettant aux communistes de s'organiser de telle manière que leur démocratie porte atteinte au Capitalisme et à tous ceux qui en sont ses porte-voix. Page 4 – en remplacement des lignes de 34 à 37 Sortir des années de plombs passe par une profonde Transmutation du Parti. Le renouveau du Marxisme le permet. De la stratégie à l'Organisation du Parti tout doit Transmuter du bas vers le haut. Le Marxisme vivant d'aujourd'hui, permet au Parti Communiste de faire sa Transmutation pour ne plus subir le Capitalisme. En partant du Communisme existant et en créant partout où cela est possible, un Communisme s'appuyant sur sa démocratie et son économie, cet ensemble va permettre à Chacun de s'épanouir dans sa vie sociale, économique, politique et culturelle. Page 4 – en remplacement des lignes de 38 et 39 La réorientation de notre stratégie, doit permettre aux acteurs des Mouvements Sociaux, et des Mouvements Populaires de construire et d'activer avec nous des politiques, qui soient à la hauteur de leurs ambitions. S'appuyant sur la démocratie et l'économie communiste nous pouvons alors tout construire dans l'Unité de nos idées communes et en finir ainsi avec les compétitivités électoralistes destructrices d'Union. Page 4 – en remplacement des lignes de 40 à 43 L'élection Européenne est la première confrontation entre le Capitalisme et un Communisme vivant totalement inédit. La proposition du PCF de créer une Monnaie Commune, à partir de la création monétaire par la BCE peut révolutionner toute l'Europe. Cette révolution va permettre enfin de construire une Europe Sociale. Page 4 – en remplacement des lignes de 44 à 47 Le Mouvement réel du Communisme en s'appuyant sur les Mouvements en luttes et en construction et avec en perspective l'utilisation de la Démocratie Communiste pour s'Unir, et la possible réalisation d'une économie communiste, va stimuler la voie de la construction du Communisme par des conquêtes démocratiques pour la prise de tous les Pouvoirs, par les Prolétaires eux-mêmes et conscients de l'être. Page 4 – en remplacement des lignes de 48 à 52 Passer de l'électoralisme au réveil du Communisme exige des dirigeants à la hauteur de cette ambition. Le renouveau du Communisme, s'appuyant fondamentalement sur une Démocratie et une Économie Communiste totalement inédites, doit s'incarner dans les plus hautes instances du Parti. Il est judicieux pour mettre à la tête des dirigeants soucieux de sortir du piège de l'électoralisme, de ne pas mettre à la tête du Parti un élu d'envergure nationale. Pour ce Congrès personne ne doit se présenter, ou se rendre disponible, mais être désigné collectivement par ceux qui sont les porteurs de ce manifeste associés bien évidemment avec les représentants des autres textes. L'osmose et la cohérence politique doivent émerger de ce Congrès pour une Unité concrète. Page 4 et 5– en remplacement des lignes de 53 -54 et de 1 à 6 Le Parti Communiste en sortant de la spirale de l'effacement, de son affaiblissement, et celle de l'ensemble les mouvements sociaux et populaires qu'il a entraînés dans sa désagrégation, par la transformation de son organisation, va influer sur l'ensemble du prolétariat conscient de l'être, et sur une très grande partie de l'électorat. La mise en dynamique nationale de Militants communistes qu'ils soient Adhérents ou non, tissant et retissant des liens avec tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs et dans l'état d'esprit de ce Communisme inédit et de ce Manifeste, vont pouvoir le construire ensemble, tout autour d'eux, et en permanence. Les luttes et les constructions vont devenir l'axe central du Parti, et comme les élections nationales sont des passages obligés, elles doivent nous servir à faire le point et à affiner en permanence nos positionnements politiques. Aline Béziat - Rochefort 24 octobre 2018

Les commentaires