Nouveaux modèles d'organisation - Congrès PCF

DEMOCRATIE COMMUNISTE
Contributeurs :

Démocratie Communiste La Démocratie Communiste donne le Pouvoir à l'adhérent de Désigner par Reconnaissance qui il veut. --- Quel que ce soit le poste à pourvoir ou la mission à accomplir la Désignation par Reconnaissance ce fait à Bulletin secret pour préserver l'intime conviction de chacun et ne blesser personne. Chacun désigne sur un bulletin vierge qui il veut. Du dépouillement de ces bulletins individuels résulte un jugement collectif qui se fait jour et qui fait force de loi. Il n'y a donc aucune contestation possible. Personne ne se présente, personne ne peut être juge de lui-même, aucune possibilité de luttes d'influence, pas de tendances organisées, pas de carriérisme, --- seules les idées restent maîtresses du jeu ---- Les cellules Désignent qui doit assumer les responsabilités au sein des instances supérieures. Chaque instance Désigne par Reconnaissance avec le même processus démocratique les instances supérieures. C'est au travers de l'activité politique accomplie tout au long d'une mandature que la Reconnaissance s'agrège envers tel ou telle camarade. --- Personne ne sait qui va arriver en tête mais chacun sait que de ce dépouillement c'est un jugement collectif qui fera force de loi. ---- D'étape en étape et d'étage en étage, ce mode de scrutin renforce considérablement la qualité du jugement collectif. C'est l'excellence de la politique qui se renforce au fur et à mesure de la structure pyramidale de notre Parti. --- À l'heure actuelle le Parti marche sur la tête. Ce sont les instances dirigeantes qui font ce qu'elles veulent. L'exécutif national décide de privilégier la stratégie des alliances électoralistes au détriment de l'émergence d'un Communisme du XXI siècle - au détriment d'un retour à un Parti de masse et de Classe - au détriment de la Reconnaissance du potentiel politique de chaque camarade. ---- Donner le Pouvoir à l'adhérent de dire qui il veut est une avancée démocratique totalement inédite et considérable. C'est chaque structure et toute la structure qui s'enrichit alors des meilleurs éléments. C'est au Conseil National d'élire à bulletin secret la Direction nationale et son ou sa Secrétaire nationale. ---- Un changement de statut s'impose ---- La Confiance devient incontestable, car c'est la Reconnaissance qui est alors la base de la structuration du Parti. À la réélection des instances dirigeantes, personne ne saura qui sera réélu ou pas, personne n'en sera blessé, car ce sont les meilleures idées et les meilleurs éléments qui alors prendront le dessus sur le choix des camarades. C'est la qualité de la Personne perçue comme telle, à un moment donné qui sera mise en avant. Personne ne s'accroche aux branches. Chacun à sa part de responsabilité dans la Désignation des camarades. De plus rien n'empêche après une non-réélection de ne pas être réélu, une ou plusieurs fois et sans limite. C'est la mouvance des idées qui va déterminer cet état de fait --- Bien sûr chacun est libre d'accepter ou pas la mission en jeu, elle est confiée alors au second de la liste etc. etc. Au fond peu importe qui est aux commandes l'essentiel c'est qu'un Communisme hautement démocratisé en soit l'édifice. ---- L'avantage en donnant la responsabilité et le Pouvoir à l'adhérent de dire qui il veut, cela permet au Prolétariat de s'investir totalement dans une structure politique qui reconnaît de fait à chaque prolétaire son potentiel politique et la responsabilité qui lui est assignée. C'est l'ouverture totale à la transversalité politique de notre Parti. C'est la renaissance d'un Parti de masse et de classe. Aline Béziat – Rochefort - 16 février 2018

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-27 16:28:08 +0200
    Etre communiste ce n’est pas facile tous les jours, surtout quand on a des désaccords avec la ligne politique dit majoritaire du PCF . j’ai souvent fait parti de la minorité sur des sujets comme l’Europe , les alliances électorales , sur l’autogestion des travailleurs , sur le réformisme , sur la nation , sur la direction des entreprises . Pourtant je suis resté au sein du PCF depuis mon adhésion en 1962 . Après un entracte professionnelle intense de 1983 à 2001 , j’ai repris ma carte en prenant ma retraite . Et depuis je contribue à la vie de ma section d’Aubagne dans une direction collégiale depuis mon arrivée dans cette ville en 2004. La période de ma vie militante la plus intéressante a été à la JC de paris en tant que secrétaire du 13ème arrondissement de 1962 à 1966(160 adhérents dans 4 cercles) et du Val de Marne en tant que secrétaire de Villejuif de 1966 à 1971 (400 adhérents dans 5 cercles). Il est vrai que la politique de cette époque était passionnante (lutte contre la guerre du Vietnam, les évènements de 1968 , la fin du système gaulliste , mais aussi les évènements en Tchécoslovaquie ). Cette période forte du militantisme communiste a commencé à se réduire avec la période Mitterrandienne et ce programme commun avorté auquel j’étais opposé. Le PCF s’est perdu dans sa collaboration avec le PS et ses adhérents se sont réduits comme une peau de chagrin des années 80 aux années 2000 . Aujourd’hui nous annonçons 130000 adhérents alors que 50000 adhérents à jour de cotisation participent aux votes organisés pour désigner un candidat à la Présidentielle .
    Pour de nouveau engranger des dizaines de milliers d’adhérents , nous devrions prendre comme exemple le Parti Travailliste de Jérémy Corbyn en Grande-Bretagne (le Monde Diplomatique de ce mois-ci développe comment ce renouveau a eu lieu après la période Tony Blair). L’alliance avec le PS a été mortifère pour nous , l’alliance avec la FI peut s’envisager tout en ayant conscience que ce mouvement repose sur un leader ex PS et une adhésion internet sans cotisation .
    Alors il faut redonner espoir dans une nouvelle société à construire avec les travailleurs et la jeunesse avec cette visée communiste qui libère toutes les énergies créatrices . La jeunesse a besoin d’idéal et nous pouvons militer en son sein avec tous les jeunes communistes à condition de les aider idéologiquement et pratiquement . Appeler à une 6ème république sociale et culturelle construite avec le maximum de citoyens peut aussi être mobilisateur et convaincant pour les masses populaires . Bien des sujets économiques ou autres sont l’objet de luttes aujourd’hui avec des militants dévoués et capables , soyons ouverts à eux pour qu’ils intègrent notre mouvement communiste dans un sens révolutionnaire . L’histoire en marche est faite par les hommes de progrès et le capitalisme a fini son temps historique de plus de 5 siècles ; il est possible de changer le cours des choses même en ces temps orageux de guerres civiles au Moyen-Orient et en Afrique. La jeunesse manipulée est la première victime de ces drames et nous pouvons la gagner à notre cause , l’exemple des lycéens américains contre les armes nous redonne l’espoir que les Etats-Unis ne sont pas qu’aux mains du complexe militaro-industriel , de la CIA et des Néo-Conservateurs . Le communisme c’est l’avenir de l’humanité et l faut le faire advenir au plus vite pour construire le bonheur des peuples par eux-mêmes .
  • a pris position important 2018-03-27 16:28:08 +0200
  • a commenté 2018-02-23 13:04:28 +0100
    Sophie, ce que je propose, va bien au-delà de la prégnance encore bien ancrée dans le Parti, à croire qu’un responsable quel qu’il soit à plus la science infuse que n’importe quel autre camarade dans le Parti. Pour moi c’est totalement faux. C’est le travail collectif des idées politiques proposées et pratiquées, qui doit devenir notre règle commune. Le vote ici est donc secondaire. Par contre ce qui est extrêmement important c’est la reconnaissance que l’on porte aux autres. Permettre à chacun de dire qui il veut et c’est de la Responsabilité politique que l’on met sur les épaules de chaque Camarade. Certes une idée part d’un cerveau, mais elle fait son chemin, elle peut être malaxée, rejetée ou bien renforcée, et si elle est juste elle fera tache d’huile une idée n’appartient donc à personne. De plus nous le savons des camarades sont plus doués ou ont plus d’expériences que d’autres, il nous faut utiliser et détectées les meilleures intelligences, et elles se développeront que si nous savons les mettre en valeur, que si nous savons les démultiplier et si en plus c’est un jugement collectif qui les porte c’est l’excellence de la politique que l’on mettra en avant. ….

    Je pars aussi du fait que nous devons être tous à égalité de Droits et de Pouvoirs dans le Parti, comme dans la société d’ailleurs. La Démocratie Communiste est utilisable partout dans la société, de plus elle n’a pas besoin d’être imposée par la loi. Cela devrait rassurer les abstentionnistes. C’est pour cela que nous devons reconnaître le potentiel politique de chacun, qui doit pouvoir s’exprimer, en l’autorisant à Désigner qui il veut. On se trompe tous, mais on est bien plus intelligents à plusieurs, dès lors que personne ne s’approprie les idées des autres et n’impose pas les siennes à personne. Nous allons pouvoir alors en finir avec les querelles politiques, et les règlements de compte insupportables. Je ne supporte pas les référendums révocatoires, c’est absurde et méprisant. Nous allons aussi en finir avec la compétitivité électoraliste, la professionnalisation outrancière de la politique et autres travers électoralistes. …

    Nous avons supprimé le Centralisme Démocratique dans les textes mais pas dans les têtes. Tout simplement parce que nous ne l’avons pas remplacé par la nécessaire Cohérence Démocratique. Cette Cohérence Démocratique doit s’appuyer sur deux piliers mettre en cohérence les besoins sociaux et l’économie communiste. Si tu veux en savoir plus : Voir Manifeste pour une Démocratie Communiste dans Hors Chantiers. …
  • a commenté 2018-02-23 10:50:37 +0100
    Bonjour,
    je suis d’accord sur le fait que le mode d’élection actuel issu des nouveaux statuts soit mauvais : une liste bloquée dont aucun nom ne peut être rayé ou ajouté au risque d’invalider le bulletin. Mais je ne suis pas opposée à des propositions faites par les directions en place, cependant nous devons pouvoir rayer ou ajouter des noms à la liste et les camarades qui ont plus de 50% sont élus. Certes rayer des noms n’est pas très positif et voir son nom rayé peut être vexant. Cependant à partir du moment où on défend une position on ne peut pas faire l’unanimité. J’avoue que moi aussi j’ai toujours eu des réticences concernant les auto-désignations.
    Conclusion : une révision des statuts du Parti est indispensable car ceux qui ont été adoptés sont mauvais au moins sur 2 points : modalités d’élection des directions et déroulement des Congrès( je développe dans ma contribution “démocratie dans le parti”)
    fraternellement
    Sophie
  • a commenté 2018-02-23 07:56:30 +0100
    Bonjour Sophie,

    Il y a quelques jours, j’ai répondu à ton commentaire, mais je ne le voit toujours pas. Pourquoi mystère! En fait c’est dans chaque structure que ce pratique ce vote pour désigner des camarades qui vont assumer des responsabilités dans les structures supérieures. C’est ainsi que les meilleures idées prendront le dessus sur le choix des personne. Personne ne doit se présenter car personne ne peut être juge de lui-même. Par contre être Désigné par un jugement collectif c’est de la Reconnaissance assurée, car c’est forcément un jugement positif qui s’active. Le bulletin secret c’est pour préserver l’intime conviction de chacun et surtout pour ne blesser personne. Voir aussi La Démocratie dans le Parti et dans la société.
    Fraternellement.
    Aline
  • a commenté 2018-02-21 11:20:20 +0100
    En voyant le titre de la contribution, je pensais lire quelque chose sur la démocratie dans le parti, pas un descriptif sur des modalités de vote. En plus je ne suis pas convaincue du tout par ce que je viens de lire. En tant qu’adhérente je connais un certain nombre d’autres camarades, pas tous loin de là, je suis donc forcément limitée pour désigner des camarades à des responsabilités. En plus ceux que je connais le mieux sont ceux qui sont le plus en vue et ont déjà des responsabilités!!! Le Parti fait comment dans ces conditions pour renouveler les responsables?
  • a publié dans Nouveaux modèles d'organisation 2018-02-16 10:24:20 +0100