Féminisme / Droits des femmes - Congrès PCF

Révolution Communiste - Féminisme sans humanisme ne sert que le Capitalisme.
Contributeurs :

Les hommes et les femmes communistes, sont pour l'épanouissement de tous les êtres humains. Les rapports entre homme et femme communistes sont humanistes. Chacun a sa part d'ombre, et de lumière, ses joies et ses douleurs, mais la solidarité entre communistes a toujours existé. Ce n'est pas parce qu'on mettra autant de femmes que d'homme dans un hémicycle que l'humanisme s'épanouira. Ce sont les qualités humaines qui finiront par vaincre toutes les violences et tous les Pouvoirs hégémoniques car ce sont eux la source de toutes les violences. ….. C'est en construisant du Communisme que l'on démontrera que les hommes et les femmes sont en capacité d'améliorer tous leurs rapports sociaux, tous leurs rapports humains …. Aujourd'hui Le soi-disant « féminisme » qui déferle actuellement sur les ondes masque la réalité du libéralisme qui n'est que le pilier du capitalisme. Il fait rage, car il est plus facile de parler de la violence faite aux femmes, que de concrétiser une politique d'amélioration des rapports sociaux, et donc des rapports humains. La négation du syndicalisme et des mouvements sociaux en fait tous les jours la démonstration. Cette déferlante « féministe » fait rage, car les luttes d'influence, et la soif de la prise de tous les Pouvoir qui coulent dans les veines d'hommes et de femmes de l'ensemble des classes dominantes actuelles, ne sont là que pour s'assurer que le Capitalisme peut perdurer. La technocratie Macronienne ne se préoccupe pas de la dimension sociale, elle ne jure que par la Croissance Capitaliste, pour un nécessaire ruissellement, mais de la misère sur les plus défavorisés. Normal ! le capitalisme a soif de Profits perpétuels, Macron et les classes dominantes qu'active la Démocratie Libérale s'étripent pour la part du gâteau, c'est tout ! ….. Les hommes et les femmes communistes n'ont rien à voir avec tout ça. Ils n'ont ni soif de Pouvoir, ni de Profit. Ils savent travailler ensemble, pour la construction d'une société qui prend en compte toutes les dimensions sociales. Ils savent que le Profit, cette accumulation des richesses spoliées au prolétariat, mais qui pourrait alimenter en permanence la Croissance sociale, s'ils savent mettre un œuvre un circuit bancaire à la hauteur de cette ambition. Cette proposition s'inscrit ici, comme dans tous les autres ateliers car elle est déterminante pour notre Congrès. Tout est lié ! ….. Déjà l'Économie sociale et solidaire nous montre la voie, mais nous pouvons aller beaucoup plus loin et créer une Monnaie Commune Nationale, pour une Croissance Sociale permanente. En effet, la plus-value crée par la circulation des échanges pourrait être réinjectée dans ce même circuit bancaire pour en finir avec le Profit. Mais attention il doit être assis sur le Démocratie Communiste pour interdire au Capitalisme de venir le détruire. …. Transformer le Profit en Croissance sociale c'est possible ! Nul besoin d'accéder au Pouvoir d'État pour le faire. …. Communistes hommes et femmes nous sommes en capacité de démontrer qu'il n'y a pas de querelles de bouquetier entre nous, mais qu'au contraire c'est la recherche permanente des meilleures idées qui nous anime, ce sont elles qui non seulement vont améliorer l'ensemble des rapports sociaux mais elles vont ouvrir la voie à une civilisation de plus en plus humaine. C'est en travaillant la politique ensemble qu'aucune hégémonie ne sera désormais plus possible. C'est une évidence, une idée certes sort d'un cerveau, mais ce cerveau n'est qu'un concentré d'idées qui circulent dans la société. Mes idées ne m'appartiennent pas, elles sont la résultante de ce que je vis tout autour de moi. À quoi me servirait de prendre le Pouvoir, si je ne peux pas améliorer les rapports sociaux et par conséquent les rapports humains autour de moi ? Je refuse la prise d'un quelconque Pouvoir, ce que je veux, c'est une évolution permanente de l'épanouissement humain. Aline Béziat – Rochefort - 18 février 2018

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-27 14:21:41 +0200
    Entièrement d’accord.
  • a pris position favorable 2018-03-27 14:21:39 +0200
  • a commenté 2018-03-21 16:43:21 +0100
    Je vous rejoint tout à fait sur le plan de ce refus du " féminisme " dévoyé, manipulé par les médias et les grands groupes capitalistes qui selon le fameux principe du diviser pour régner, tentent de masquer la lutte des classes en nourrissant une factice et stérile guerre des sexes; Comme vous le dites femmes et hommes doivent travailler ensemble pour la révolution. Il est préférable qu’au besoin il y ait des structures où les hommes et les femmes pourraient échanger dans le respect mutuel sur leurs problématiques respectives plutôt que ce renfermement actuel de chacun des sexes sur lui même. Cette absence actuelle de parole et de communication entre les sexes est une catastrophe.
  • a pris position favorable 2018-03-21 16:43:20 +0100
  • a publié dans Féminisme / Droits des femmes 2018-02-18 11:22:38 +0100