Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

du passé faisons table rase( air connu)
Contributeurs :

il est inutile de se lamenter sur un passé révolu! J'ai pas mal de critiques à propos des orientations de mon parti depuis 1981. Je fais toujours confiance à l'intelligence collective de mes camarades En conséquence je propose que nous nous tournions résolument vers l'avenir. Je ne suis pas d'accord pour le réécrire totalement, je propose de carrément le supprimer. Ce serait alimenter des rancœurs et frustrations que de persister dans ce sens.

Les commentaires

  • a commenté 2018-10-22 08:26:28 +0200
    Personnellement, je déteste cette expression “du passé, faisons table rase”. Et je devine que c’est un élément de rejet pour nombre de nos concitoyen.ne.s.

    Ainsi, le dépassement du capitalisme et du libéralisme qui serait donc notre visée historique ne sera en rien leur abolition car il faut faire le tri entre le bon et le mauvais. C’est là que réside selon moi une des nouveautés pour notre communisme du 21ème siècle.

    Revenant à notre parti, nous avons beaucoup de leçons à tirer de notre histoire et de celle du mouvement ouvrier, et là aussi il faut faire le tri entre le bon et le mauvais.

    Si les communistes d’aujourd’hui n’avaient qu’à se lamenter sur le passé glorieux, cela révèlerait bien évidemment une fin proche pour notre parti: mais il y a beaucoup mieux à faire en scrutant notre passé, pour nous aider à construire ce nouveau communisme et le parti en France qui va avec.
  • a publié dans Amendements
    Bilan critique
    2018-10-19 09:53:19 +0200