Communication - Congrès PCF

Trop de mots
Contributeurs :

Il serait souhaitable, sinon nécessaire de former nos camarades et en premier notre secrétaire national à réduire un peu (beaucoup) la taille des textes. Ayant eu à mettre en page (4 A4 recto verso illustrés) une campagne législative et avant une campagne des départementales j'ai eu toutes les peines du monde à fa&ire rentrer les textes dans la place dont je disposais. J'ai dû résumer, condenser et aussi me faire engueuler parce que je zappais des arguments (pertinents) pour que ça soit lisible. Nos camarades doivent comprendre que s'adresser au gens nécessite de ne pas vouloir tout expliquer. Nous sommes en face d'un rouleau compresseur médiatique qui manie des idées simples. Le but premier de nos publications doit être de susciter le dialogue. Ne m'en voulez pas mais je ne lis pas tout

Les commentaires

  • a commenté 2018-05-12 18:06:48 +0200
    Tout à fait d’accord, il faut travailler notre façon de s’adresser aux gens, en étant plus percutants, avec des titres lisibles et accrocheurs, des images/schémas/ tableaux, on ne peut pas être exhaustifs dans un tract.
    Il vaut mieux être présent toutes les semaines sur un marché en avançant nos démonstrations et arguments petit à petit, que distribuer des tracts trop longs que personne n’a envie de lire. De plus nous avons tendance dans nos publications à “faire de la littérature”, les phrases sont trop longues. Il est plus lisible d’avancer nos arguments sous forme de listes (en utilisant les puces des traitements de texte).

    Idem pour les vidéos, qui sont nettement plus fréquentes depuis quelque temps, je sais bien que nous manquons de moyens et certainement de camarades formés dans le domaine de la com, mais les vidéos de nos élus, par exemple, devraient faire ressortir l’essentiel de ce qui a été dit, et pas la totalité de l’intervention, et agrémenter la vidéo d’images, de visuels… ça commence à se faire, mais on n’est pas encore à la hauteur.
    Et aussi sur nos réseaux sociaux, FB twitter, YouTube, Dailymotion et tous les sites “provisoires” qui apparaissent au gré des assises et campagnes, quand on cherche le PCF sur google, c’est compliqué de s’y retrouver et de trouver l’info cherchée.

    J’en profite aussi pour suggérer de mettre en place un “banque” de tracts/visuels/affiches/argumentaires/vidéos, sur un espace de partage, accessible aux FD et sections, afin d’aider à la communication, et de mutualiser, où toutes les publications du national, des FD, des sections seraient disponibles.

    Il faut aussi, mais ça été suggéré dans d’autres contributions, veiller à ce que tous nos tracts soient clairement identifiables (logo, charte graphique, couleur),
  • a pris position important 2018-05-12 18:06:48 +0200
  • a pris position favorable 2018-05-12 18:06:47 +0200
  • a commenté 2018-03-14 09:58:26 +0100
    Entièrement d’accord. Nous voulons des tracts qui expliquent tout et ne laissent rien de côté, mais force est de constater que les gens ne lisent pas (ou très peu). Un tract avec les idées essentielles et quelques phrases percutantes pour engager la discussion, c’est ce qu’il faudrait réussir à faire.
  • a pris position favorable 2018-03-14 09:58:26 +0100
  • a commenté 2018-02-06 17:32:24 +0100
    Entièrement d’accord avec toi @Jeanluchilpert !! Et ça urge !!! J’ai été aux États Généraux pour le Progrès social le 3/02 dernier, et après avoir passer une journée à débattre (ce qui est lourd mine de rien), on enchaine la clôture de la journée avec un discours de Pierre Laurent, qui n’a pas durer 20 min, noooooon mais 1h et des brouettes et pour REDIRE EXACTEMENT LA MÊME CHOSE ! C’est usant ! Je suis partie !

    Et en effet, cela est aussi valable pour les tracts !
  • a commenté 2018-02-06 17:13:45 +0100
    plus de textes trop longs qui ne sont plus lus, mais quelques slogans et des images et illustrations
    regardez ce qui se passe sur les réseaux sociaux serions nous aveugles
    on ne peux plus écrire des tracs comme en 1970
  • a pris position favorable 2018-02-06 17:13:45 +0100
  • a commenté 2017-12-21 02:10:46 +0100
    Les tracts ne sont pas lus lorsqu’ils sont trop longs. Un dessin humoristique véhicule mieux une idée qu’une analyse de trois pages. Apprenons à faire court, l’impact sera plus grand.
  • a pris position favorable 2017-12-21 02:10:46 +0100
  • a commenté 2017-12-12 13:43:22 +0100
    Puisque la discussion sur cette suggestion aborde la question des réunions (internes et externes) je me permets de renvoyer les camarades intéress-é-s à cette suggestion: http://congres2018.pcf.fr/99440/r_ajuster_nos_pratiques_internes_aux_volutions_soci_tales
  • a commenté 2017-12-12 13:38:17 +0100
    L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant (René CHAR)
  • a pris position favorable 2017-12-12 13:38:17 +0100
  • a commenté 2017-12-12 09:47:20 +0100
    Merci, camarades, c’est un joli nom camarade…
    Je vois que je ne suis pas seul à penser que notre com’ est un peu …. logorrhéique. Nous devenons inaudibles…
  • a commenté 2017-12-11 19:38:49 +0100
    Malheureusement il est nécessaire de faire synthétique pour être lu
  • a pris position favorable 2017-12-11 19:38:48 +0100
  • a commenté 2017-12-11 19:38:39 +0100
    Avant de discuter de la forme (et la question de la clarté sera, évidemment, centrale), il s’agit de discuter du fond. Il faut d’abord que le Parti définisse une ligne idéologique véritablement communiste et une organisation parfaitement léniniste à la fois en lien avec une ligne matérialiste dialectique et avec les masses. Une fois ces éléments bien définis, une modernisation de la forme de notre communication et de nos textes se fera plus facilement.
  • a commenté 2017-12-11 16:34:27 +0100
    Je suis entièrement d’accord !!! Je me bat pour ça au sein de ma section. Non pas que les long discours et les long textes m’effraient mais pour la plupart de nos concitoyens, c’est l’effet que ça leur fait ! Au final, nous dépensons des 1000 et des 100 dans des frais d’impression pour des tracts aussi chargé qu’une pub de pizzaïolo et qui finiront soit à la poubelle, soit au fond d’un sac à main, soit perdu dans la nature. Bon allez, un peu d’optimisme, contre, je dirais 3-5% de gens qui lisent plus ou moins.
    Alors c’est dommage car ce qu’on a dire est hautement plus intéressant que le Cnews du métro tous les matins !
    Idem pour les discours qui duuure, qui duuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuure, et qui dure à n’en plus finir. Au final, là aussi, on perds l’auditoire au bout d’une vingtaines de minutes car il est physiologiquement IMPOSSIBLE de se concentrer sur un discours pendant 1h30 (discours de P. LAURENT à l’assemblée des communistes du 18 novembre par exemple).
    Il faut nous apprendre à synthétiser et à raboter légèrement nos écrits pour les rendre plus attractif (ludique, avec des illustrations, des photos, etc..) sans pour autant dénaturer le fond. Cela rendra nos propositions plus lisibles, plus claires et lues, par la même occasion !! ;)
  • a commenté 2017-12-11 10:35:37 +0100
    Je suis d’accord avec ce commentaire. Malheureusement les gens ne lisent plus,surtout le publique que nous voulons convaincre(les salariés). Les tracts les plus denses ne sont pas lus.
  • a pris position favorable 2017-12-11 10:35:37 +0100
  • a publié dans Communication 2017-12-10 09:31:51 +0100