Communication - Congrès PCF

Changer de nom tout en restant communiste
Contributeurs :

La feuille de route de ce congrès extraordinaire nous demande de "changer tout ce qui doit l'être sans tabou pour pouvoir jouer à nouveau pleinement notre rôle"*. A l'aube de nos 100 ans il nous faut changer pour continuer à être utile. Il nous faut une nouvelle identification accompagnée d'un changement de nom et de logo tout en restant communiste. Devenons le "Parti du Commun" dont l'idée force serait l'idée communiste au sens large nourrie et enrichie de toutes ses histoires et tendances. Ces changements sont nécessaires pour continuer à porter nos idées et nos analyses dans le siècle qui débute et surtout continuer à inventer et à penser le dépassement du capitalisme dans un monde sans cesse en mouvement. Nous avons déja par le passé su opérer ces mutations et changements de nom (SFIC-PC-PCF). Nous serions bien peu fidèles à nos idéaux révolutionnaires si nous restions attachés comme à des fétiches à une identification ancienne. Le temps est venu d'inventer les nouveaux identifiants communistes de notre parti pour le siècle qui commence. * A la question "De quel parti avons nous besoin, les près de 15 000 communistes ayant répondu ont placés en premier, à 71,3% l'axe de travail suivant "Quelle nouvelle organisation(...)? Sous quel nom?". Post Scriptum : Cette question étant transverse je l'ai aussi posée sous le titre "Redéfinir notre identité" dans le chantier "Quelle nouvelle organisation".

Réponse du PCF

Bonjour,

Merci pour ta contribution. Le chantier communication a pour but de redéfinir une stratégie globale de communication et plus particulièrement une nouvelle stratégie d'image. Dans cette perspective la question du logo et plus généralement de l'identité graphique est posée. Concernant la question du nom du parti, les camarades sont bien évidemment libres de leurs discussions, pour autant, celle-ci n'est pas inscrite à l'ordre du jour du congrès.

Fraternellement. 

L'équipe du chantier com'

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-16 00:59:01 +0100
    La question du nom du parti se pose effectivement, mais il ne faut pas oublier que la jeunesse qui arrive, a beaucoup moins de préjugé négatif sur le communisme, en tout cas beaucoup moins que les générations précédentes, qui ont la connaissances historiques vécues des régimes totalitaires désignés comme communistes par une classe politique mainstream, mais qui suscite une méfiance et une défiance désormais très importante des jeunes.

    Le nom est par ailleurs le reflet de la ligne politique. Le communisme centralisé suppose une ré-appropriation de l’outil de travail, en passant par un état centralisateur, alors que la notion de communs, est un peu plus anarchiste, vision dans laquelle un société coopérative ouvrière peut satisfaire un communiste ayant une vision marxiste plus décentralisée. Pour l’instant, je dirais que c’est encore le communisme centralisé et jacobin qui reste la ligne majoritaire du parti, avec une notion de productivisme nécessaire au nom du progrès, assez commun au modèle capitaliste…
  • a pris position important 2018-03-16 00:59:00 +0100
  • a pris position favorable 2018-03-16 00:59:00 +0100
  • a commenté 2018-03-06 18:43:16 +0100
    Selon moi, ce n’est pas le nom ou son logo qui changera notre influence et notre impact sur la société mais bien notre programme. Il s’agit de défendre nos acquis et des revendications pour abolir le capitalisme, avec aussi un nouveau projet de société, des nouvelles avancées.
  • a pris position défavorable 2018-03-06 18:43:15 +0100
  • a commenté 2018-02-23 16:23:38 +0100
    Bonjour, une proposition comme une synthèse ou un trait d’union entre notre histoire et celle qui nous reste à écrire :
    “Parti Communiste Français-Le Parti du Commun” ou
    “Parti Communiste Français-Parti du Bien Commun”.
  • a commenté 2018-02-15 11:25:47 +0100
    Bonjour
    “Sous quel nom?” C’est assez surprenant d’accoler cette question à la suite de l’autre question: “Quelle nouvelle organisation?”.
    La possible confusion peut survenir en assimilant (volontairement ou non) le PCF (organisation politique indispensable au fonctionnement de la République Française ) avec son organisation INTERNE propre. En faisant le distinguo on se rend compte que les mêmes mots peuvent signifier de grandes différences d’appréciation.

    Un peu hors sujet quoique!!! …Je prends l’exemple bien connu suivant ……… une direction de (cellule, section ou autre) argumente de façon positive les décisions prises par le CN mais les personnes composant cette instance n’appliquent en rien les décisions débattues……. Cela veut dire quoi? C’est clair au moins pour moi que nous avons là de “drôles” de communistes qui considèrent, à tort ou à raison n’est pas le propos, que la politique définie par une instance ne les concerne plus personnellement lorsqu’il s’agit de l’application de la dite politique. C’est une constance dommageable au plus haut point dans de trop nombreux endroits.
    Nous sommes là en présence de possibles dysfonctionnements amenant probablement le questionnement général de “quelle nouvelle organisation”.
  • a commenté 2018-02-09 22:05:28 +0100
    Bonjour

    Quelle nouvelle organisation? cette question je la comprend comme une invitation à réorganiser utilement notre parti et rien d’autre. Croire qu’un éventuel changement de nom pourrait être une réponse semble faire abstraction des communistes qui, ailleurs qu’en France, l’ont fait.

    Le réalisateur de l’excellent film …“Le jeune Karl Marx”… donne une réponse (entre beaucoup d’autres) dans ce moment très fort où le mouvement …“La Ligue”. doit, pour acquérir sa plénitude, se parer du nom de Communiste..

    Voir tous les communistes à même de répondre, en ayant la meilleure formation (peu importe la formation acquise) et d’être en capacité de faire face aux innombrables sollicitations de celles et de ceux qui veulent savoir me semble de la plus haute importance.
  • a commenté 2018-01-25 11:52:39 +0100
    Bonjour, merci pour votre réponse, cependant elle me surprend car comment comprendre le résultat de la consultation des communistes (15 000 réponses) quand à la question "De quel parti avons nous besoin? les communistes ont placés en premier l’axe de travail suivant “Quelle nouvelle organisation(…)? SOUS QUEL NOM?”.
  • responded with submitted 2018-01-24 18:49:21 +0100
  • a publié dans Communication 2018-01-19 16:36:45 +0100