Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

Front de Gauche
Contributeurs :

Amendement adopté par la section de Saint Maximin (Var) Page 6 - de la fin de ligne 16 à ligne 23 : Il n'y a pas d'opposition entre le fait de vouloir conserver le PCF et la volonté de recherche d'alliances permettant de créer un rassemblement majoritaire. D'autre part, la formulation est volontairement et injustement à charge de la direction nationale, alors que le Front de Gauche est un choix collectif qui n'allait en rien à l'opposé de nos intérêts. Amendement : remplacer depuis "Mais la direction privilégie …" jusqu'à la fin du paragraphe par : Les communistes proposent alors, aux citoyens et aux organisations de gauche, une expérience nouvelle de rassemblement dans un Front de Gauche associant directions nationales de partis et d'organisations, réseaux nationaux thématiques de luttes et collectifs locaux de réflexion et d’action. Si cette stratégie a fonctionné quelques temps, notamment là où des collectifs locaux ouverts et démocratiques ont été actifs sans attendre les consignes d’en haut, la logique partidaire a pris le dessus et le Front de Gauche s’est progressivement sclérosé sous les intérêts divergents de chaque organisation.

Les commentaires