Amendements
Pour un Parti communiste utile, agissant, audacieux et novateur, internationaliste et révolutionnaire - Congrès PCF

Luttes dans les territoires
Contributeurs :

Page 22 - lignes 5 à 12, à partir de "Ainsi au travers…" : il y a beaucoup plus à dire sur l'importance des luttes dans les territoires que de donner un exemple sur la défense des services publics. Amendement : remplacer par : Elles sont d'une particulière importance parce qu'elles permettent à nos concitoyens, écoeurés par la politique politicienne, de redonner un sens positif à la revendication et au combat politiques, mais aussi parce qu'elles nous permettent de nous retrouver aux côté des gens, dans des luttes qui concernent leur vie quotidienne et pour lesquelles il est plus souvent possible d'obtenir des victoires qu'au niveau national. En cela, elles mettent en évidence l'importance de l'action collective et de l'engagement politique. Le combat local, et en particulier celui de la solidarité concrète, est aussi fondamental en ce qu'il nous permet de nous distinguer des autres organisations politiques. Les autres parlent, promettent, font de la pédagogie pour essayer de faire passer leurs mensonges et leurs renoncements, nous nous sommes aux côtés des gens, pour leur apporter notre aide concrète dans la vie de tout les jours. Sorties à la mer, ventes de fruits et légumes à prix coutant, aide administratives ou aux devoirs, …, mais aussi initiatives concrètes autour des questions de l'environnement, tout cela est la démonstration que nous ne sommes pas des vendeurs d'illusions et que nous mettons en pratique, dans la vie de tous les jours, ce que nous prônons. Bien sur, nous ne sommes pas une association caritative et cette solidarité concrète ne s'envisage qu'accompagnée d'une mise en sens politique. C'est également dans les territoires, au niveau local, que peut le mieux se mener la bataille de la démocratie citoyenne participative. C'est une des batailles permanentes que nous devons mener, avec volonté et détermination. Elle est consubstantielle à notre idéologie et nous permet de nous différencier radicalement de la politique politicienne. Nous devons stimuler et favoriser, dans toute la France, l'intervention et la construction citoyennes dans la vie politique locale comme nationale. C'est encore au niveau local qu'une part importante de la bataille des idées peut se mener. Le capital assoit confortablement sa domination grâce à l'hégémonie culturelle qu'il exerce. C'est par la diffusion du savoir, l'échange de connaissances et d'idées que nous pouvons faire bouger les lignes. En mettant en place, partout où c'est possible, des débats-rencontre de qualité, des universités populaires, en donnant une audience locale à notre université permanente, nous pouvons avancer dans ce sens. Pour toutes ces batailles locales, pour leur donner une ampleur plus importante que ne le peuvent nos seules forces, pour les rendre efficaces dans la construction du rassemblement majoritaire que nous souhaitons, les réseaux de progrès locaux que nous allons constituer doivent être sollicités. Ils sont notamment la base idéale pour la mise en pratique de démocratie citoyenne participative, permettant entre autre la co-élaboration de programmes et de candidature électoraux.

Les commentaires