Amendements - Bilan critique - Congrès PCF

Raisons de notre affaiblissement
Contributeurs :

Amendement adopté par la section de Saint Maximin (Var) Page 7 - lignes 1 à 13 : Là encore le bilan est intégralement orienté pour rejeter la responsabilité de notre affaiblissement sur les directions nationales. C'est d'une part prendre les communistes pour des immatures, des irresponsables, et d'autre part ignorer des causes fondamentales de notre affaiblissement, ce qui rendrait le bilan totalement erroné. Amendement : remplacer par : Cet affaiblissement n'est pas une fatalité. Il est le résultat de causes multiples; des choix politiques bien sur, faits collectivement, mais aussi et surtout une évolution de la société, des mentalités et des comportements de nos concitoyens, que nous n’avons pas su analyser et prendre en compte à tous les niveaux de notre organisation, afin de faire évoluer notre stratégie et nos pratiques militantes. Enfin, il est aussi relié à la disparition de l’URSS et de la plus grande partie des démocraties dites populaires. Ce facteur est cependant actuellement en forte régression, une partie grandissante de nos concitoyens, d’autant plus chez les jeunes, considérant que la société mise en place dans ces pays n’avait rien à voir avec le communisme. Mais là encore, les analyses et les leçons tirées de l’échec cuisant du « bloc de l’est » n’ont pas été partagées à tous les niveaux de notre parti, laissant de nombreux camarades dans l’incapacité d’assumer pleinement les conséquences de cette disparition.

Les commentaires