Amendements
Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire - Congrès PCF

Trois campagnes permanentes III
Contributeurs :

Amendement adopté par la section de Saint Maximin (Var) Page 19 - ligne 50, après "besoins écologiques" : pour expliciter les deux autres campagnes permanente, nous proposons de remplacer la dernière phrase du paragraphe par ce qui suit. Amendement : remplacer la dernière phrase du paragraphe par : La deuxième sur la délocalisation. Nous voulons présenter aux salariés, et à la population en générale, quels sont les moyens dont un état démocratique et progressiste disposerait pour empêcher les délocalisations d’entreprises et inciter à une production au plus près des lieux de consommation. Nouveaux droits des salariés dans les entreprises et taxation écologique sur les transports induits par l’éclatement de la production des produits et denrées se combineraient dans un intérêt social et environnemental. La troisième sur la moralisation de la vie politique. La façon dont le peuple est spolié du pouvoir et dont les serviteurs du capital se l’accaparent et en profitent éhontément n’est plus acceptable. Nos concitoyens sont progressivement dégoutés de toute implication dans la vie politique jusqu’à, pour nombre d’entre eux, pouvoir accepter de voir disparaitre des facteurs indispensables à la Démocratie. Nous lançons une campagne nationale de moralisation de la vie politique et de développement généralisé de la démocratie participative et citoyenne. Ces campagnes seraient transversales à nos différentes batailles, sociales comme sociétales, et les renforceraient. Elles devraient commencer par une grande opération de réflexion et de formation auprès des militants, afin de définir les meilleurs façons de les mener et de donner à tous les moyens d’y participer.

Les commentaires