La formation des communistes - Congrès PCF

oeuf et poule ou à force de ne plus prendre appui sur le concept de forces productives
Contributeurs :

Sur certaines questions, la prise de parti politique doit relever raisonnablement des connaissances scientifiques du moment, de l'état de développement des forces productives et pas seulement de ce qu'on croit utile pour des besoins sociaux parmi d'autres besoins sociaux. La question du nucléaire est l'exemple typique d'une problématique sociale qui a besoin d'être traitée politiquement sur les bases scientifiques et techniques disponibles. Elle mérite d'être débattue autant à partir de ses enjeux par rapport aux besoins sociaux, que du besoin de faire un peu de place à la formation scientifique dans le cursus de formation de base des communistes. Marx et Engels n'ont jamais cessé d'être attentifs aux développements de la sciences de leurs temps... Il est vrai que pour eux le concept de forces productives devait sans cesse être au cœur de l'attention des communistes. Nous récoltons finalement ce que nous avons semé depuis quelques décennies, l'abandon du travail, et une approche sans discernement des ateliers, des groupes de travail, sans effort de mise en cohérence. On en appelle alors à faire du commun par synthèse alors que construire ce commun exige un minimum de connaissance dans tous les domaines...

Les commentaires