Conception et rôle de nos directions - Congrès PCF

Pour une formation pédagogique de nos dirigeant.e.s
Contributeurs :

La manière habituelle de nos dirigeant.e.s d'introduire le conseil départemental ou l'assemblée ou réunion de section a toujours été pour moi une épreuve. Subir l'inventaire des catastrophes politiques survenues récemment me semble inutile et inefficace pour des communistes informés par la lecture de l'Huma et d'autres publications. Une bonne pédagogie est celle qui suscite la curiosité des apprenants. Un long discours préliminaire qui fait le tour de toutes les questions d'actualité politique ne peut qu'assécher le questionnement et le débat. S'ensuivent des interventions individuelles plus ou moins longues n'ayant pas de lien entre elles à cause de la prise de parole programmée. Au final, quid des décisions d'action? Est-ce que nous pouvons espérer avoir un jour des dirigeant.e.s formé.e.s aux pédagogies actives afin de donner envie à chacun.e de participer aux instances dirigeantes sans avoir l'impression d'avoir perdu son temps? J'ai bien conscience que ma question concerne aussi bien la communication que la formation des communistes.

Les commentaires

  • a commenté 2018-05-24 16:04:46 +0200
    Depuis des années on se demande si le choix de nos candidats à la présidentielle, quand il y en a, ne se fait pas en prenant ceux qui savent le moins s’exprimer, qui sont le moins charismatiques, qui disent heu .. tous les trois mots (voir Robert Hue). Plus que de la pédagogie, il faut des cours sur le langage parlé d’expression orale. Si j’étais un journaliste j’hésiterai à inviter notre secrétaire national de peur que les auditeurs zappent pour cause d’ennui.
  • a pris position favorable 2018-05-24 16:04:46 +0200
  • a commenté 2018-05-20 08:56:13 +0200
    d’accord à 1000/100
  • a pris position important 2018-05-20 08:56:13 +0200
  • a publié dans Conception et rôle de nos directions 2018-04-29 14:08:16 +0200