Conception et rôle de nos directions - Congrès PCF

Pour plus de fluidité et de transversalité entre directions
Contributeurs :

Contribution collective de la section PCF de Saint-Maur-des-Fossés (94) : ++++++++++++++++++++++++ 1. ANIMATEURS DE SECTION : a) Pour animer les débats de manière éclairée, il semble important que toutes les directions de section soient bien au courant des débats qui ont lieu au sein du Conseil National et à ce titre, il serait pertinent que les comptes-rendus exhaustifs du CN (qui ne sont plus disponibles dans « Communistes » ou dans les revues du PCF) soient systématiquement envoyés par courriel à tous les secrétaires et animateurs de section. b) Il semble souhaitable d’envisager une formation d’une journée à destination de chaque nouveau secrétaire de section (à dispenser au niveau fédéral par exemple ou via un module en « e-learning ») pour accompagner les camarades dans leur prise de responsabilité. Cette formation pourrait contenir des rappels sur les statuts, sur les bases de la trésorerie et de la collecte, sur la prise en main de COCIEL, sur la présentation de l’articulation entre section / fédération / national, sur l’organisation des temps forts de la vie militante (vente du muguet, fête de l’humanité, campagnes électorales...). c) Les bilans de mandats des parlementaires, élus et dirigeants de collectivités communistes sont à poursuivre et à diffuser plus largement car ils permettent aux directions de section de bien informer les camarades des messages à mettre en avant lors des campagnes électorales. +++++++++++++++++++++++++++ 2. DIRECTIONS DÉPARTEMENTALES Elles doivent viser à faire le lien entre les sections et le national et à animer des batailles adaptées à chaque territoire. Il convient par ailleurs à notre sens de : a) Consacrer systématiquement des temps d’échange à l’actualité des sections dans les conseils départementaux (ou dans des réunions spécifiques des animateurs de section) pour permettre d’identifier les luttes à transversaliser (voire à mener au niveau du département) et pour faciliter l’échange de bonne pratique. b) Viser à ne pas s’appuyer toujours sur les mêmes camarades et à faire appel au volontariat (même au-delà du cercle des membres des conseils départementaux) pour éviter les « hommes orchestre » qui, du fait de trop de dispersion et de cumul de fonctions, ne parviennent pas à mener toutes leurs missions de front. c) Viser à ce que les fédérations qui en ont les ressources disposent bien de permanents administratifs se consacrant pleinement à la Vie du Parti (i.e. non élus dans les instances du parti ou dans des collectivités) de façon à ce que notre appareil administratif et militant réponde bien à nos aspirations. d) Repenser notre organisation au regard du nombre de permanents dont nous disposons désormais. +++++++++++++++++++++++++++ 3. DIRECTION NATIONALE Il nous semble qu’elle doit : a) Être force de proposition mais être avant tout la garante de la déclinaison et de l’application des décisions de Congrès et les points actés par les camarades. b) Consulter plus souvent les camarades sur les décisions stratégiques qui n’ont pas été débattus clairement en Congrès, en utilisant les outils de consultation numériques (tout en laissant la possibilité de voter par courrier ou via des urnes dans les sections pour les camarades qui n’ont pas internet). c) Donner des directives claires sur les modalités d’organisation des campagnes et des consultations décidées par les communistes et viser à les animer sur la durée (pour faire progresser pas à pas nos idées et éviter les « coups d’épée dans l’eau »). d) Travailler à simplifier les propositions du PCF (i.e. à les rendre intelligible par tous) et à coordonner les interventions de représentant du PCF dans les média pour que chaque intervenant du Parti répète certains messages clés que nous souhaitons diffuser dans l’opinion pour faire avancer nos idées. e) Tendre à être plus représentative de la diversité / pluralité des français d’aujourd’hui, en donnant notamment plus de présence et de visibilité à la présence d’employés et d’ouvriers dans ses rangs. f) Poursuivre la mise à disposition hebdomadaire de modèles de tracts modifiables / amendables par les sections qui était jusqu’à récemment réalisée sur le site www.pcf.fr. g) Mieux tenir compte des attentes des média, notamment en termes de format de communication ou d’angle d’attaque journalistique, pour mieux faire entendre notre voix. h) Se fâcher plus clairement contre les attaques du patronat et de la finance pour faire entendre la colère populaire tout en lui donnant des débouchés politiques concrets. i) Travailler à valoriser le rôle et l’apport du PCF dans l’histoire de France mais aussi à populariser les propositions des députés et sénateurs communistes dans les deux chambres. ++++++++++++++++++ 4. REMARQUES GÉNÉRALES a) Aux niveaux départementaux comme nationaux, il paraît essentiel de systématiser les comptes-rendus de réunions dans toutes les instances pour faciliter la restitution des débats par les animateurs de section. b) Plusieurs camarades formulent par ailleurs la demande de mise en place d’une commission indépendante chargé de s’assurer que les décisions de congrès (nationaux ou départementaux) sont réellement mises en œuvre et portées par les exécutifs.

Les commentaires