Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

POUR UN DEBAT CLARIFICATEUR SUR LE SALAIRE A VIE OU LE PROJET SECURITE-EMPLOI-FORMATION
Contributeurs :

J'approuve totalement les suggestions d'Odile Planson et René Azou. Ce débat est indispensable dans notre réflexion stratégique pour le prochain congrès. Il va éclairer nos orientations, il faut l'organiser au plus vite ! Alain Masson PCF Les Ulis 91 180224

Les commentaires

  • a commenté 2018-04-07 18:30:49 +0200
    Oui, Alain,
    nous sommes unis pour réclamer ce débat dans la clarté !

    A nous de le mettre en oeuvre dans nos assemblées générales
    en cellules, sections, départements afin que cette question de stratégie,
    enrichie d’un véritable bilan, aboutisse à notre congrès extraordinaire !

    Au fond, l’enjeu est juste l’existence de notre parti communiste.
  • a commenté 2018-04-07 17:53:23 +0200
    Il n’y a sans doute pas une contradiction fondamentale entre l’utopique “salaire à vie” et le projet concret, en phase avec la revendication des comités d’entreprise, de “Sécurité emploi-formation”…Mais quel redoutable sponsor nous fournira ce fameux “salaire” ?

    Rien ne s’arrache sans une lutte de classe où la confrontation du " travailleur salarié" face au " patron capitaliste" , c’est toujours la réalité d’aujourd’hui…où tout “salaire” , fut-il “à vie” vient d’un capital, qu’il fut privé ou “étatique”…

    Il faut réfléchir “sur le tas” or ce “tas” , c’est l’Histoire : Si la revendication s’inscrit judicieusement dans un “processus historique”, je la considère non plus comme “utopique”, mais comme “concrète”….

    Or “comment s’y prendre” pour déjà “commencer à avoir prise sur le cours de l’Histoire” ? certainement pas en opposant “l’utopie” à la revendication concrète actée dans le rapport des forces historique de “l’époque”…

    Le “Post capitalisme” est une vue de l’esprit qu’on ne doit pas perdre, mais il ne faut pas l’opposer au combat concret contre le capitalisme concret, actuellement “ultra-libéral”…“en marche” vers sa propre utopie “impérialiste totalitaire”…Et c’est son talon d’Achille : notre talon d’Achille étant " l’utopie communiste"…Nous sommes plus forts quand nous pratiquons une “mise en mouvement concrète sur des objectifs émancipateurs concrets”.

    C’est pourquoi je souhaite que ce Congrès soit “extraordinaire” en réalisant déjà dans le PCF un “front commun des approches” préfigurant le front populaire attendu dans la société : je souhaite le travail ensemble des tenants de la science dite “Economie & Politique”, d’une part ET, sans dogmatisme bloquant, les tenants d’une “Ambition Communiste”, ouverte aux autres problématiques concernant l’avenir d’une “Viable Humanité”…Ne pas confondre des contradictions dépassables avec La contradiction fondamentale : nous sommes tous au front contre l’hégémonie du capital !
  • a pris position favorable 2018-04-07 17:53:20 +0200
  • a commenté 2018-03-09 14:16:02 +0100
    Je souhaite aussi ce débat bien que je n’ai pas encore trouvé les suggestions d’Odile Planson et René Azou.
    La présentation par B Friot de sa proposition a quelque chose de très stimulant pour la militante communiste que je suis…l’intérêt de la “sécurité emploi formation” est que c’est un projet de loi qui résulte d’un travail avec les syndicats et s’inscrit donc concrètement la lutte du travail contre le capital mais dont personnellement moi qui suis prof à la retraite je ne me sens pas partie prenante… de toutes façons j’aurais besoin d’un débat approfondi pour me faire une idée
    Martine Added 31 Blagnac
  • a pris position important 2018-03-09 14:16:01 +0100
  • a pris position favorable 2018-03-09 14:15:59 +0100
  • a commenté 2018-03-06 20:03:40 +0100
    Je partage aussi qu’une réflexion collective serait pour le moins nécessaire.

    La proposition de Bernard Friot du salaire à vie mais je crois aussi de caisse d’investissement (fonctionnant entre autre sur le principe de la caisse générale de la sécurité sociale) plutôt que de banque /crédit sont des idées révolutionnaires que nous devons analyser.

    En tout cas il faut que nous soyons force de proposition mobilisatrice, qui fassent rêver qui donnent envie de se battre !
  • a pris position important 2018-03-06 20:03:39 +0100
  • a pris position favorable 2018-03-06 20:03:38 +0100