Amendements - Congrès PCF

Page 3-4-5 du Préambule: la nécessité impérieuse d'un enrichissement
Contributeurs :

Dans le préambule: Pas de dimension d’analyse du contexte global, international, de la société et de ses contradictions. L’avenir et l’utilité du PCF semblent se nourrir d’eux-mêmes, suspendus dans le vide. L'affaiblissement du PCF en France ne s'expliquerait que par des choix de direction! Pas non plus de référence à des élans d’organisation transformatrice, de création de nouvelles solidarités et coopérations, venus d’ailleurs que de notre parti, de la société civile, qui pourraient aller dans le sens de notre projet de société, et sur lesquels on pourrait s'appuyer pour montrer que le dépassement du capitalisme est possible et déjà partiellement à l'oeuvre. Demande d’intégration, dans ce préambule, des éléments suivants tirés du texte « Le Communisme est la question du 21ème siècle ». Il faudrait, par exemple, intégrer ce qui le texte ci-dessous tiré du résumé du texte du CN sous le titre « Une nécessité historique de dépassement du capitalisme, de tous les systèmes de domination » Réchauffement climatique critique, pollutions inédites, pillage des ressources ; exploitation forcenée des hommes et des femmes, production de biens inutiles, besoins fondamentaux laissés inassouvis ; progression de la pauvreté ; entraves à la vie des femmes, de celles et ceux que visent le racisme, la xénophobie ; concentration des pouvoirs économiques, sociaux et politiques laissant le plus grand nombre sans prise sur son destin : les convulsions de notre monde, marqué à la fois par une puissante crise systémique et des possibilités objectives d’alternative, appellent comme jamais le dépassement du capitalisme.

Les commentaires