Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Bilan de la stratégie et démarche de rassemblement - Synthèse des débats dans l'Yonne
Contributeurs :

Synthèse des débats lors de l'atelier "Bilan de la stratégie et nouvelle démarche de rassemblement" au sein de la fédération de l'Yonne (ateliers ouverts aux adhérents, non adhérents, sympathisants...). Bilan de la stratégie politique du PCF depuis les années 70. Quelles ont été nos forces ? Quelles ont été nos faiblesses ? Difficile de travailler sur le bilan sans le relier aux évolutions de la société française. Analyser les causes des échecs dans leurs contradictions : tout n'est pas à rejeter. Une série de choses citées (sans hiérarchie ; ou chronologie) : l'effondrement des pays de l'est ; la stratégie du programme commun et de l'union de la gauche, avec sa variante « gauche plurielle » qui s'est poursuivie malgré les évolutions du PS D'où des contradictions, des stratégies électorales à géométrie variable ; 2005(traité constitutionnel européen) et la création du FDG : pas poussé jusqu'au bout Les institutions de la 5eme République et la présidentialisation. Les velléités hégémoniques du parti ; puis du PS et aujourd'hui de F.I. Débat sur l'affirmation d'un projet communiste alternatif et les concessions faites au PS pour avoir des élus : génère des contradictions. Enfin la question de l'effacement du parti est venue, par un camarade à l'occasion du cycle électoral de 2017. Se rassembler : qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce que cela implique ? Avec qui ? Pour quoi faire ? Contenu et finalité ne peuvent être dissociés. Dépasser le capitalisme est un processus fait de luttes sociales et politiques, d'échéances électorales… Il s'agit donc de travailler à un rassemblement radicalement à gauche, avec l'objectif de mettre en mouvement les gens. Avoir un projet communiste est nécessaire mais ça ne peut pas être c'est à prendre ou à laisser. Nous n'avons pas à sélectionner ceux que nous voulons rassembler. Mettre en avant ce qui rassemble. Les élections sont un moment mais pas le seul. L'actualité avec la question des services publics sont une illustration de ce que nous devons travailler. Etre pleinement engagé dans le mouvement social. Besoin de travailler à des propositions pour permettre à toutes les forces de transformations sociales de se rencontrer, etc. Il y a autant de communistes à l’intérieur qu’à l’extérieur du PCF. Il faut les unir et le PCF doit tenir compte de cela. Comment contribuer à construire un rassemblement d'alternative? Et dans l'Yonne? Les dimensions européennes et mondiales ont été évoqué comme indispensable à intégrer à la réflexion. Les luttes si elles sont indispensables ne sont pas suffisantes pour construire une alternative : la bataille idéologique en est une des dimensions. Il nous faut penser le rassemblement au sens large et de manière multiforme. Il n’y a pas de spontanéité entre luttes et alternative. Il faut construire une perspective dans un débat d’idées, favoriser un rassemblement sur des contenus.

Les commentaires