Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Les transformations du Parti - Synthèse des ateliers dans la fédération de l'Yonne
Contributeurs :

Synthèse des débats au sein de l'atelier "Les transformations du Parti" dans la fédération de l'Yonne (ateliers ouverts aux adhérents, non adhérents, sympathisants...). De qui sommes-nous le Parti ? Quels partis-pris devons-nous prendre ? Avant : celui de la classe ouvrière (forte catégorisation qui nous aurait fait « passer à côté » d’autres combats ?). Aujourd’hui : plus d’ouvriers, plus de jeunes, pas de renouvellement ; parti des vétérans du parti. Au service de qui doit être notre organisation? Au service de toutes les victimes du capitalisme ; au service de tous, sans hiérarchisation, pour une société libérée de toutes les aliénations, comme le porte le concept de « Communisme ». Parler plutôt d’être au service d’un projet de société plutôt que d’une catégorie de population. Se transformer : quelles transformations dans la forme du "parti"? - Nécessité d’être organisés. Sous quelle forme ? - Forme « Parti » dépassée car séparerait trop le politique du citoyen (parole des citoyens en partie confisquée par les organisations). Cf difficultés actuelles de tous les partis. Mode d’organisation posé en concurrence entre les différentes « boutiques ». - Pour d’autres : Nécessité d’affirmer et développer son identité de parti communiste. - Besoin de nouvelles formes, de nouvelles idées. C’est facile de faire des constats mais beaucoup plus difficile d’inventer du nouveau. Dans son projet? Dans son contenu? Réaffirmer la notion de lutte des classes. Ressortir notre étendard. Reconstruire un projet révolutionnaire, c'est-à-dire d’alternative, pas d’alternance, et le revendiquer. Porter, expliquer. Travailler sur : - propriété sociale des moyens de production, transport, finance… - lien écologie / inégalités sociales. - le monde du travail et ses évolutions - le féminisme, l’égalité hommes femmes - la paix, le désarmement (nucléaire en particulier). Le PCF doit redevenir le Parti de la Paix. Ecrire le « manifeste communiste du 21eme siècle » Quelles transformations dans le fonctionnement du Parti? - Retourner à plus de proximité avec les gens, de travail en local, assemblées de quartier. - Travail en réseau. Organisation de collectifs par thématique. - Le fonctionnement de nos structures est souvent calqué sur celui des institutions. Il nous faut expérimenter des formes plus horizontales. Dans son organisation? Sa direction? - Dans l’Yonne : développer les rencontres inter sections. Regrouper les sections trop « faibles » car risque de sclérose. - Revenir à une cotisation obligatoire pour tous, même symbolique. Travailler sur un Projet, qui devienne l’expression de tous, porté par chacun, enrichi en permanence, parait plus important que de s’interroger sur la direction du parti. Changer de nom : non, inutile, ne réglera pas les difficultés. Développer la formation des militants, l’éducation populaire, le savoir. Constat de notre difficulté à inventer, à imaginer autre chose ; on ne fait que proposer des améliorations de l’existant.

Les commentaires